Albator, le héros phare de Leiji Matsumoto

Albator
Soutenez vos régions et partagez l'article !

Le corsaire de l’espace Albator est sans doute le plus grand succès du mangaka et auteur d’animation japonais Leiji Matsumoto. Né le 25 janvier 1938 à Kurume dans le sud du Japon, ce passionné de dessin s’est fait connaître au milieu des années 1970 grâce à sa production de science-fiction. Et ce n’est qu’en 1978 que sort le manga qui a marqué toute une génération : Albator 78. Huit ans plus tard, le premier long métrage dédié à ce personnage voit le jour.

Un univers space opera riche et varié

Leiji Matsumoto a été le maître incontesté de la science-fiction pendant près de soixante ans. Outre le capitaine intergalactique Albator, les œuvres de l’artiste ont éclairé de nombreux héros de divers genres : western, guerre… En 2003, il collabore avec le duo casqué français Daft Punk sur un titre chanté par Romanthony intitulé « One More Time (Alive 2007) ». Son univers s’est construit autour de multiples franchises phares – comme Galaxy Express 999 ou Yamato – dont bon nombre sont toujours considérés comme des références majeures.

Une carrière brillante et prolifique

Leiji Matsumoto est mort le 13 février 2020 d’une insuffisance cardiaque, à l’âge de 85 ans. Il laisse derrière lui une magistrale contribution à l’animation japonaise. Portrait d’un artiste précoce ayant publié son premier manga à seulement 15 ans, il a eu recours à sa passion pour le dessin afin de subsister financièrement et aider sa famille. Un choix qui lui aura permis de façonner son imaginaire et bâtir un panthéon spatial sans confins peuplé de libres et sombres héros.

Plusieurs adaptations pour le personnage d’Albator

Le Capitaine Albator est incarné depuis 1981 par Makio Inoue. Cet héros charismatique qui traverse l’espace à bord du vaisseau Arcadia porte une cape noire et rouge et arbore une cicatrice sur le visage. Adaptée plusieurs fois en animé et en film, cette figure fascinante a conquis les spectateurs à travers le monde entier. Ainsi, en 1982, un long-métrage sous le titre Albator 84 est directement produit pour le public français et sera diffusé en version française sur TF1. En 2008, on retrouve le personnage à l’affiche du très attendu Albator, Corsaire de l’Espace, adaptation animée cinématographique tirée d’un scénario original, qui a connu une suite en 2013. Puis, après six années d’absence, le film d’animation Arcadia of My Youth : Endless Orbit SSX sortira le 23 juillet 2022. Une date qui devrait ravir les fans de science-fiction, nostalgiques de l’univers de Leiji Matsumoto.

L’influence de Leiji Matsumoto à travers le monde

En mars 2019, à l’occasion d’une interview parue dans le monde, Leiji Matsumoto a fait part des raisons qui l’ont amené à devenir mangaka : « Je gagnais un peu d’argent avec mes dessins publiés, j’ai décidé d’abandonner mon rêve et d’aller dessiner à Tokyo pour aider ma famille. Je n’avais en poche que mes pinceaux et le billet… ». L’aventure passe parfois par des chemins imprévisibles et cette décision a largement contribué à shape la pop culture japonaise. Car son influence s’étend aujourd’hui bien au-delà des frontières nippones. Elle s’exprime notamment chez certaines stars internationales telles que David Bowie, qui a donné à son fils le prénom d’Albator, ou encore les Daft Punk, qui ont collaboré avec le maître Mangaka sur un titre. Matsumoto a immortalisé tout 2011 à Annecy en recevant le prix du créateur Studio Ghibli. Depuis, l’univers de Leiji Matsumoto continue à influencer des générations d’artistes et c’est là que réside sa force. Sa renommée s’étendra encore puisque le jeu vidéo Captain Harlock : Space Pirate est prévu pour 2023 sur Playstation 5 et Xbox Series X|S. Leijii Matsumoto a transformé la science-fiction en véritable art. Ses œuvres remplies d’imagination et de liberté resteront à jamais gravées dans nos mémoires. Les nombreuses adaptations et réadaptations dont le personnage principal, Albator, est issu ne font que confirmer l’immensité de son héritage et sa place indétrônable dans la culture manga.

Sources

  • https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2023/02/20/leiji-matsumoto-le-createur-japonais-d-albator-est-mort_6162517_3382.html
  • https://www.francetvinfo.fr/culture/bd/mangas/leiji-matsumoto-createur-du-celebre-manga-japonais-albator-est-decede_5671163.html
  • https://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=1000013523.html
  • https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Albator-doit-son-nom-a-l-ancien-pilier-de-toulon-jean-claude-ballatore/1381912

Soutenez vos régions et partagez l'article !