La Vélodyssée, la France en vélo

Pour celui qui est fan de vélo, la Vélodyssée sera probablement synonyme de grande escapade à travers la France. Pour ceux qui s’y connaissent moins, voici un article pour découvrir cet itinéraire.

Tout d’abord, il faut savoir que la Vélodyssée n’est pas une route comme les autres. C’est l’un des plus longs parcours vélo en France avec environ 1.200 km de route. Elle adopte l’itinéraire de l’Eurovelo 1 qui permet de relier le nord de l’Europe au sud du continent. Elle démarre donc en Norvège avant de faire son chemin au Royaume-Uni et de débarquer en France via le petit port de Roscoff, près de Morlaix dans le Finistère.

De là, l’odyssée à vélo peut commencer. Elle traverse la Bretagne pour rejoindre le Pays de la Loire pendant plus de 400 km. On passe par des routes départementales, mais aussi des chemins de halage, comme ceux du canal de Brest à Nantes.

velodyssée
La Vélodyssée passe par de nombreux chemins de halage

A un moment, elle fait itinéraire commun avec la route de la Loire jusqu’à l’estuaire du fleuve. Une fois sur la côte Atlantique, c’est un long périple vers le sud qui commence. Le cycliste passe alors par toutes les cités balnéaires de Vendée et de Charentes-Maritime avant de continuer vers la Gironde puis les Pyrénées.

Pour le fan de balade à vélo, c’est un must. La difficulté de l’itinéraire est d’ailleurs très faible puisqu’elle équivaut au niveau intermédiaire / famille. La Vélodyssée est donc faite pour le plus grand nombre et permettre de visiter la France autrement. A vitesse réduite et à chaque coup de pédale loin des tumultes des villes.

Enfin, rien ni personne n’oblige à la suivre de bout en bout. On peut démarrer de n’importe quel point et s’arrêter quand on le souhaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *