Acheter de la testostérone : booster et augmenter son taux

La testostérone est une hormone essentielle au bon fonctionnement du corps humain. Grâce à elle, de nombreux métabolismes peuvent se dérouler correctement et permettre le bon fonctionnement du corps. Mais parfois, il arrive que le taux de testostérone dans le corps ne soit pas suffisant. IL faut alors pallier à ce déficit en prenant des suppléments alimentaires ou en subissant des injections pour rétablir le fonctionnement normal. Tout cela peut se faire de manière très naturelle grâce aux nouveaux produits sur le marché, mais aussi sans avoir nécessairement recours à ceux-ci.

Qu’est-ce que la testostérone ?

Testogen

La testostérone est souvent décrite comme l’hormone mâle par excellence. Mais elle existe également à l’état naturel dans le corps de la femme. Cette dernière en a effectivement également besoin, en moindre mesure toutefois. Depuis très longtemps, on lui attribue de nombreuses fonctions, dont toutes celles qui font la virilité d’un homme.

Chez l’homme, elle est principalement produite dans les testicules. Une infime partie est également produite dans diverses glandes du corps. Il en va de même chez la femme, sauf que les ovaires remplacent les testicules.

C’est elle qui est à la base de l’apparition de la pilosité. C’est encore elle qui permet le développement des organes génitaux et leur pleine fonctionnalité. Enfin, elle permet également de forger la musculature du corps.

Au niveau de la sexualité, on ne peut nier qu’elle est cruciale pour l’homme afin que celui-ci puisse avoir du sperme de qualité et permettre la reproduction. Souvent, un déclin de la fertilité est constaté chez les personnes qui souffrent de problèmes avec leur taux de testostérone. D’habitude, un redressement de ce taux permet une amélioration de la fertilité.

La testostérone est présente dans chaque corps humain, parfois en carence, il est possible d’augmenter son taux de testostérone naturellement

La testostérone possède aussi une caractéristique anabolisante. Cela signifie qu’elle favorise le développement de certains tissus. En particulier, les tissus musculaires et les tissus osseux. En ce qui concerne les tissus musculaires, la testostérone n’est pas l’hormone principale du métabolisme, mais elle est un précurseur qui favorise la rétention d’azote dans les muscles, elle-même utilisée pour la synthèse des protéines en vue de la construction de nouvelles cellules.

On connaît également l’influence de la testostérone sur les os de par le fait qu’une baisse du taux de testostérone dans le corps favorise l’apparition de l’ostéoporose. Une malade présente chez les personnes âgées, et on sait que la production de l’hormone diminue dès 40 ans.

Trop haut, trop bas, les risques liés à la testostérone

Comme on le sait, la nature est bien faite, mais le savant équilibre du corps peut être perturbé pour bien des raisons. De ce fait, il n’est pas rare de voir la testostérone de moins en moins présente dans le corps pour l’une ou l’autre raison. La première d’entre elles est tout simplement la vieillesse. En effet, à partir d’un certain âge (les scientifiques parlent de 40 ans), le corps produit naturellement moins de testostérone ce qui impacte différents fonctionnements.

Par exemple, une perte plus accrue des cheveux, un ralentissement de la production de muscles et donc une prise plus facile de graisses (la graisse n’est plus transformée en muscle). Comme nous venons de le dire, certaines maladies apparaissent comme l’ostéoporose et sont directement liées à ce ralentissement. Et puis il y a la libido qui diminue également et l’apparition de problèmes d’impuissance ou de dysfonctionnement érectile.

Enfin, on peut noter l’influence qu’a la testostérone, et une éventuelle baisse, sur les risques liés aux maladies cardiovasculaires et au développement de certains cancers. On pense, par exemple, au cancer de la prostate chez l’homme. La testostérone joue un rôle dans son bon fonctionnement.

Cependant, si un taux trop bas de testostérone engendre des soucis de santé, il faut aussi se rendre compte qu’un taux trop haut n’est pas non plus ce qu’il faut rechercher.

Il suffit de constater les transformations qui avaient lieu chez les athlètes soviétiques et américains pendant la guerre froide. Dans d’autres fédérations sportives également. On voyait des femmes ressembler de plus en plus à des hommes sous l’effet d’injections de produits dopants dérivés de la testostérone. Et des hommes aux caractéristiques surhumaine, mais qui souffraient d’infertilité, de problèmes d’érection, de pertes de cheveux et qui sont souvent morts après avoir soufferts de cancer.

Une baisse du taux de testostérone peut amener une perte de motivation, une perte de libido et une prise de masse

Comment se produit la testostérone ?

Comme expliqué précédemment, le principal centre de production de la testostérone sont les testicules. Mais cette hormone ne se produit que lorsque le cerveau décide d’en produire. Pas de manière consciente bien sûr, il s’agit d’un système inconscient parmi d’autres.

Ainsi, quand le cerveau détecte que le taux est trop bas, il décide de fabriquer de la GnRH, une hormone qui va provoquer le démarrage du processus. Cette hormone est produite dans le cerveau. L’hypophyse, située elle aussi dans le cerveau, détecte cette GnRH et produit elle-même deux autres hormones, la HSF (hormone de stimulation folliculaire) et la HL (hormone lutéinisante).  La première, la HSF, est importante pour la production de sperme. La seconde, la HL, est importante pour la production de testostérone.

C’est le sang, comme toujours, qui va porter ces hormones vers les centres de production. Dès que les récepteurs perçoivent la présence de HL et HSF, ils se mettent à produire de la testostérone, entre autres. Au fil du temps, le taux de testostérone remonte dans le sang et dès que le cerveau en détecte un niveau suffisant, il arrête sa production de GnRH, ce qui met fin à la production de testostérone.

Le cycle n’est pas linéaire, mais constant. Le corps est une machine qui utilise en permanence ses hormones. Ainsi le cerveau module sa production d’hormone et oscille entre des périodes de forte production et des moments plus calmes. Mais c’est un processus qui ne s’arrête jamais ; sauf dans certains cas de dopages ou le corps « ne comprend plus » et s’arrête tout simplement de produire, car il ne parvient plus à se réguler. Pour cette raison, acheter de la testostérone est déconseillé. Par contre, un médecin peut vous prescrire d’en acheter sur avis médical.

La testostérone biodisponible, le principal besoin

Cependant, même si le corps est une formidable machine, il n’utilise pas toujours ce qu’il produit. C’est ainsi que sur toute la quantité de testostérone qu’il produit, il n’en utilise qu’une infime partie… Sur l’ensemble de ce que votre corps a produit, seuls 2 % seront effectivement utilisé.

Cela signifie aussi que 98 % de la testostérone produite n’est pas utilisée et reste inactive dans le corps (dans le sang, dans les testicules, etc.). Par contre, le corps déteste le gaspillage et cette quantité inutilisée sera réutilisée par le corps dans d’autres métabolismes après avoir subi une transformation.

C’est ce qu’on appelle la testostérone biodisponible. C’est elle que l’on peut utiliser pour booster certains métabolismes. Néanmoins, même une petite baisse de cette hormone inactive peut entraîner des troubles ou des soucis de santé en général. En cas de baisse, il est toujours possible d’y remédier en achetant de la testostérone

Que faire en cas de taux de testostérone bas ?

On ne sait pas toujours qu’on a un déficit dans le corps. Celui-ci peut être détecté suite à une prise de sang prescrite par le médecin. On peut néanmoins se douter d’un souci au niveau du métabolisme lorsqu’on a une perte de libido, des troubles sexuels, etc.  La première chose est de consulter un médecin afin qu’il vous rassure. Il proposera bien sûr diverses solutions.

Il existe des remèdes naturels qui permettent de remédier à la situation si celle-ci n’est pas critique. En effet, quelques ajustements au niveau du mode de vie suffisent parfois à faire rentrer les choses dans l’ordre.

  • Par exemple, faire plus d’exercices stimule naturellement la production de testostérone.
  • Le sommeil est également un facteur déterminant et il est nécessaire de dormir en suffisance pour garantir un métabolisme efficace.
  • Le potassium est l’élément de base qui permet la synthèse de la testostérone. Il est donc conseillé d’en consommer davantage. Cela peut être par la nourriture. Certains aliments sont très riches en potassium, comme les épinards, les bananes ou encore les betteraves. Ou en prenant des compléments alimentaires au besoin, ceux-ci ne remplaçant pas une alimentation saine et équilibrée.
Certains aliments, comme les épinards et les betteraves, sont riches en potassium, bénéfique pour la libido

Booster sa testostérone grâce à son alimentation

L’alimentation a aussi un rôle à jouer. En effet, une mauvaise hygiène de vie ou une alimentation de mauvaise qualité influe sur le fonctionnement général du corps. De nombreux facteurs de la vie de tous les jours peuvent impacter la production du taux de testostérone.

On peut citer les excès que l’on fait subir au corps. Trop d’alcool, le tabagisme ou encore la consommation de drogue. L’alcool a un effet négatif sur la sexualité. Pour preuve, quand on a trop d’alcool dans le sang, les érections deviennent plus difficiles à maintenir. Il en va de même pour le tabagisme qui engendre des problèmes cardiovasculaires entre autres. Les drogues quant à elle n’ont aucun effet positif sur le corps. Ainsi, arrêter le tabac et l’alcool permet au corps de se nettoyer et de retrouver un métabolisme plus correct.

A côté de cela, il y a l’alimentation dans sa globalité. Aujourd’hui, on trouve de nombreux aliments, faciles à préparer et à consommer, mais dont les qualités nutritives sont très pauvres. Il s’agit, en général , de l’ensemble des aliments dits « transformés. » C’est-à-dire des aliments dont la production a nécessité un procédé industriel. C’est le cas des plats préparés, trop riches en sel, des sucreries, trop sucrées, ou encore des sodas.

La liste des aliments à éviter est trop longue que pour qu’on puisse la citer de manière exhaustive. Pour opter pour un régime de vie plus sain, la priorité est de se nourrir davantage avec des fruits et légumes, dont ceux riches en potassium cités plus haut. Dans les allées des supermarchés, il suffit de garder à l’esprit que les aliments qu’on ne retrouve pas à leur état original dans la nature sont mauvais pour la santé.

meilleure libido
Grâce à certains compléments alimentaires, comme Testogen, il est possible de booster sa testostérone

Acheter des compléments alimentaires pour augmenter son taux de testostérone

Il existe une multitude de compléments et suppléments alimentaires qu’on peut acheter pour augmenter son taux de testostérone ou pour booster sa testostérone. Depuis près de vingt ans maintenant, la testostérone ne peut plus être injectée comme telle sauf exceptions médicales. Ce choix des autorités devaient permettre d’empêcher le dopage et ses dérives néfastes sur la santé.

Dès lors, pour booster sa testostérone, l’unique solution actuelle est de recourir à ce type de compléments sous forme de gélules ou de poudre. Le plus souvent, ils contiennent un mélange d’ingrédients, tantôt naturels tantôt chimiques. Cela dépend du fabricant. Les ingrédients agissent sur les déclencheurs de la production de testostérone et facilite la production.

Testogen

Par exemple, certains ingrédients augmentent le système cardiovasculaire dans le but que les transmissions entre le cerveau et les testicules fonctionnent mieux. C’est aussi pour cette raison qu’il est nécessaire d’avoir un rythme de vie et une hygiène de vie corrects. Sans cela, les effets positifs des suppléments seraient annulés par un comportement inadéquat.

Parmi les produits intéressant actuellement sur le marché, on peut citer le Testogen. Il s’agit d’un produit fabriqué à partir d’ingrédients naturels, ce qui est un bon point. Parmi les ingrédients, on retrouve du ginseng pour son effet prouvé sur la libido, du zinc, du magnésium et un ensemble de vitamines. Tous jouent un rôle dans le métabolisme de production de testostérone à un moment ou un autre.

Le rôle du Testogen est de booster la production de testostérone dans le corps afin de gagner en libido et en qualité de vie. Ainsi, il augmente la motivation, les hommes voient moins la vie en gris, la libido est augmentée et la prise de poids est limitée.

On notera enfin que le Testogen est sans effet secondaire d’après son fabricant et que son utilisation est très simple, ce qui en fait un complément alimentaire intéressant pour qui cherche à retrouver de une bonne libido.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *