Every Day Carry (EDC) : ce qu’il faut toujours avoir sur soi !

Quand on sort de chez soi, on s’expose toujours à l’un ou l’autre imprévu. Pour ceux qui on peur de ces imprévus ou ne veulent prendre aucun risque, il y a ce qu’on appelle les EDC, ce every day carry, ou ce qu’on doit toujours avoir sur soi. En tant que pack du quotidien, c’est celui qui doit être le plus complet et répondre à un maximum d’urgences. A contrario, le kit de survie et autres doivent venir le compléter. Bien sûr, en fonction de qui on est et de ce qu’on prévoit dans un avenir proche, le contenu sera différent et plus ou moins alarmiste. On trouvera donc des objets du quotidien, et parfois des choses moins habituelles. Tout dépend ce dont vous aurez besoin !

Le briquet, ou tout autre moyen de faire du feu

Quand viennent les problèmes, le briquet est toujours nécessaire dans son every day carry. On ne peut pas sans passer. Sa fonction première est d’allumer un feu. Et avec ce feu, vous pouvez vous chauffer, cuire votre nourriture, éclairer, etc. Bref, on en revient aux basiques de l’homme pour qui le feu était une sorte de dieu qu’il convenait d’entretenir pour qu’il ne meure pas. Autant dire que c’est l’indispensable de son every day carry !

Le feu est un indispensable dans son every day carry

Grâce au feu, vous pourrez vous chauffer et ne pas mourir de froid, même s’il existe d’autres méthodes pour se protéger du froid.

Avec le feu, vous aurez la possibilité de réchauffer votre nourriture. Celle que vous avez emportée sous forme de nourriture lyophilisée ou des packs de survie.

Enfin, le feu vous permet de vous éclairer la nuit ou dans l’obscurité, même s’il existe aujourd’hui d’autres manières de s’éclairer. Celle-ci à tout le moins est inépuisable tant que vous avez du combustible…

Mais le feu va aussi être utile dans diverses configurations :

  • Pour couper ou sectionner une corde et empêcher le bout de s’effilocher.
  • Pour réparer un objet, le feu peut faire fondre du plastique, rendre molles des surfaces que l’on peut ensuite colmater.
  • Enfin, si vous êtes blessé, le feu peut cautériser une blessure et tuer tous les microbes pour éviter l’infection.

De l’eau, ou tout autre moyen de la rendre potable

Avant même de penser à trouver de quoi manger, le premier réflexe est de trouver un point d’eau pour s’hydrater. Ce n’est pas pour rien que la plupart des villes ont vu le jour au bord de rivières et de fleuves, même s’il y a également un aspect économique. De nos jours, il est possible de se procurer des pochettes d’eau sous vide d’un litre. L’eau est par essence impérissable et tant que rien ne vient la souiller, elle sera toujours potable. Ces pochettes en plastique ou en alu ont par contre le défaut de ne pas pouvoir se reremplir. L’idée est donc de toujours avoir une gourde à proximité qu’il est possible de remplir au besoin.

Il est aussi toujours utile de penser préventivement à purifier l’eau. En effet, bien que l’eau de ville soit potable, il arrive de temps à autre qu’elle ne le soit plus dans des zones localisées. Et si vous êtes en forêt, l’eau ne l’est tout simplement pas. Sans parler des éventuelles pollutions. Afin de remédier aux maladies et autres problèmes intestinaux, il existe des tablettes et comprimés qui purifient l’eau et la rende potable. Cela peut toujours venir à point et vous sauver d’une très grosse gastro.

De quoi se soigner

Un EDC n’est pas une pharmacie ambulante, mais il doit pouvoir soigner les bobos. Quelques sparadraps, une bande de gaze ou encore un désinfectant sont des objets basiques à avoir sur soi ou près de soi. De plus, ils ne coûtent pas cher et ne se périment pas.

Il est aussi intéressant d’avoir quelques réserves de médicaments. Ne fut-ce qu’un ou deux antidouleurs. Des médicaments contre les vomissements, les diarrhées (si vous avez bu de l’eau impropre ou mangé pas assez cuit), contre les maux de ventre, ce sont autant de bons réflexes à avoir et à posséder sur soi. Et cela vous sauvera de l’embarras. D’ailleurs, cette liste se rapproche de ce que vous prenez avec vous en vacances ou quand vous partez vers une destination exotique. Pourquoi ? Parce que c’est le bon sens même.

Une batterie de secours ou un power charger

Dans notre monde digitalisé, nous avons tous un pc, un smartphone, une tablette, un laptop. Et cela fonctionne tant qu’on a de l’énergie pour la faire fonctionner. Sauf que de nos jours, un smartphone avec plus de 24 heures d’autonomie, c’est presque devenu utopique. Or, si vous êtes perdu dans les bois, ou que vous avez un accident loin d’une zone fréquentée, vous aurez vite besoin d’appeler quelqu’un. Et les ours n’ont pas de smartphone, eux…

La power bank est une petite batterie qui se branche par câble mini usb et qui vient recharger la batterie du téléphone dans ces cas-là. Toujours utile dans son every day carry. Le bon plan, c’est la mini installation photovoltaïque qui vient rechargé cette batterie de secours.

La power bank permet de recharger tous vos appareils électriques

La clé USB

La clé usb, c’es le réflexe à avoir et le bon plan du every day carry de l’an 2020. Il suffit de penser à diverses situations… Votre sac à dos tombe dans la rivière avec vos papiers. Vous perdez vos papiers. Au détour d’une visite, votre sac est visité. Un lama mange votre passeport. Tous ces cas ne racontent qu’une histoire. Vos documents personnels sont précieux. Aussi, la bonne astuce est de faire une copie digitale de tous ses papiers (tous !) et de les conserver sur une clé usb. Elle résiste à l’eau, elle est compacte, légère et quasi indestructible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *