MMA : tout sur Ciryl Gane

Soutenez vos régions et partagez l'article !

Son nom vous dit forcément quelque chose tant Ciryl Gane est parvenu à s’immiscer ces derniers mois dans le véritable gotha du sport français. Combattant de MMA, Gane est l’un des meilleurs poids lourds de la ligue UFC, elle-même considérée comme l’une des ligues sportives les plus puissantes de la planète et ce, tous sports confondus.

Loin des clichés que l’on prête à certains combattants et à cette discipline dans son ensemble, Gane est un combattant français offrant une grande image de son sport et de son activité. Son surnom « bon gamin » veut dire beaucoup sur lui à ce sujet.

Apprécié des Américains, adulé par les Français, Gane jouit d’un parcours héroïque et continue de s’entraîner la plupart du temps en France, au plus grand plaisir du sport tricolore et de ses différents défenseurs.

gant de muay thai représentant la MMA et Ciryl Gane
Pixabay, CC0. Cela ne fait que huit ans que Gane porte les gants !

Une explosion au plus haut niveau

Né en avril 1990 à la Roche-Sur-Yon, Ciryl Gane touche à tous les sports durant son enfance. Élevé dans le plus grand des respects, il rejoint Paris pour suivre une alternance et c’est depuis la capitale qu’il découvre une salle de muay-thaï.

Moins de deux ans après ses débuts, il devient champion de France, mettant en avant un potentiel jusqu’alors, jamais exploité. Avec un 13-0, soit un bilan intact et parfait dans l’Hexagone qui le pousse progressivement à lui aussi, sauter dans le train de la MMA.

Une rencontre avec Fernand Lopez décisive et des débuts tonitruants lui ouvrant rapidement les portes de l’UFC outre-Atlantique. Encore aujourd’hui, le Français continue de s’entraîner à Paris, au sein de la MMA Factory.

Au cœur de la montée en puissance du MMA

Si l’UFC n’est arrivé en France que dernièrement – nous y reviendrons – la discipline de MMA et sa fameuse ligue sont depuis bien d’années légions en Amérique et également, sur d’autres continents. Pour l’Europe, nouvel eldorado de la ligue présidée par Dana White, Gane est une tête d’affiche de choix dont l’exploitation médiatique est évidente.

Il faut dire qu’actuellement, peu de sports peuvent se vanter de bénéficier d’une meilleure exposition et de plus grandes audiences que l’UFC. La popularité du MMA n’est plus à faire et les nombreux événements tenus fréquemment prouvent cette popularité à l’international.

Des Fight Night délocalisées partout dans le monde aux nombres de paris sportif pris chaque jour sur les plus grands combats de cette ligue, l’exposition est totale.

Une seule défaite pour le moment

L’un des plus grands duels de l’UFC avec deux de ses combattants les plus illustres, attachants et populaires. Voilà ce qu’attendaient Ciryl Gane et Francis Ngannou en janvier 2022 au moment de s’affronter pour la ceinture mondiale des poids lourds, détenue par intérim par le Français qui était avant cela, devenu le premier combattant tricolore à obtenir une telle distinction.

Malmené la majeure partie du combat par l’impressionnant Camerounais, Gane perdait ici son premier combat en UFC. Pas de quoi le décourager avec l’objectif de nouveau annoncé de prendre sa revanche et surtout, de retrouver rapidement le sommet.

Fort de son succès, il avait la chance d’être en tête de la carte de la première soirée historique (Main Event) organisée en France par l’UFC.

Ciryl Gane en combat pour la MMA
Unsplash, CC0. Gane s’entraîne à Paris la majeure partie du temps

Un grand rendez-vous réussi en France avec l’UFC

Cinq combats et cinq victoires françaises. Ce 3 septembre 2022, l’UFC est entré dans l’histoire de France avec une soirée de folie terminée en beauté par Ciryl Gane. Au sein d’un combat aux nombreux retentissements, Gane n’a pas manqué son rendez-vous face à Tai Tuivasa, le combattant australien.

Par cette victoire, Gane augmentait un peu plus les intentions de l’UFC en France, mais gagnait surtout, le droit d’à nouveau prétendre à la ceinture mondiale. 


Soutenez vos régions et partagez l'article !