Profiter de l’arrière-saison pour prendre le large

Après des périodes compliquées pour le moral, s’accorder une escapade pour recharger les batteries s’avère vital. Si tu es indécis, tu trouveras probablement une idée dans cette article. C’est presque un inventaire à la Prévert mais classé en fonction des occasions quand même :

  • Où aller pour faire plaisir à sa chérie?
  • Et tenter la confrontation avec soi-même ?
  • Partir très loin façon « revenge travel » : oui en respectant les bonnes pratiques !
  • Organiser une compétition de sport originale pour s’éclater entre potes ?

En compagnie de l’âme sœur ou en solitaire, le chemin est le but

C’est le seul point commun, parce qu’il y a malgré tout une différence entre un week-end en amoureux et une échappée seul ou avec les copains. Même si les filles craquent pour l’humour et que c’est gagné quand elles rient, l’ambiance entre potes est probablement trop relâchée. Impossible de toute façon de trancher, il faut de tout pour être heureux : envoyer vos suggestions si vous avez d’autres idées. En attendant il faut choisir la destination. Même une surprise se prépare pour que la joie soit au rendez-vous; En faisant les réservations pour maîtriser à la fois budget et embûches. Et partager du temps libre en couple aide à rendre la relation solide.

Opter pour les habitats insolites en amoureux

Habiter dans une bulle face à la mer, un dôme en haut d’une montagne sous les étoiles ou direction plein nord pour assister aux aurores boréales, l’escapade en amoureux viendra briser la routine sans sortir complètement de la zone de confort. Après il est possible de déplacer le curseur vers plus de confort ou plus d’animations. Il faut surtout que ce soit un plaisir pour tous les deux et qu’il reste du temps libre pour se promener main dans la main. Et en fonction du lieu, ce sera dîner au chandelle ou balade sur le marché et produits locaux. Autant rester en forme pour profiter des vacances et l’alimentation aide beaucoup à faire le plein de vitamines qui donnent la pêche contrairement à la malbouffe

hotel au milieu des montagnes

Partir pour mieux se retrouver

Programmer un itinéraire en solitaire demande du courage : partir seul sans ses repères et ses pairs est un défi qui n’est pas donné à tout le monde. La tentation a toujours existé et il existe des livres et des films connus d’aventuriers qui en ont fait un mode de vie. Bien sûr ici, il s’agit d’une aventure minimaliste de quelques jours pour faire un cheminement qui est aussi un voyage intérieur. Il ne s’agit pas d’y rester, même pas 6 mois comme dans le film « Dans les forêts de Sibérie ». La destination sera en fonction des envies, même en France il est possible de faire des chemins en immersion loin de toute activité tout en programmant des haltes avec des hébergements pour en faire une expérience enrichissante sans prendre de risques inutiles.

Le monde serait nettement plus triste sans le sport et les copains

Sports insolites : j’ai nommé le Bubble foot

Imaginez le PSG et l’Olympique de Marseille qui s’affrontent en tenue de Bibendum Michelin. C’est un peu l’équipement qu’il faut pour faire du Bubble foot. Dans ce sport une grosse bouée intégrale transparente protège tout le corps et seules les jambes dépassent. Les règles sont à peu près les mêmes à part qu’il n’y a que 5 joueurs par équipe. Fou rire assuré si vous jouez entre amis, pourtant c’est très sérieux et il existe des championnats depuis 2012 en Norvège. Ce sport se pratique maintenant en France et dans la plupart des pays.

Partir loin en compagnie de complices de toujours

Les destinations lointaines font rêver et s’organisent longtemps à l’avance pour en profiter pleinement. En période de crise justement, partir à plusieurs resserre les liens et laisse des souvenirs durables dont il sera possible de tirer des bénéfices longtemps car on revient forcément un peu grandi avec des savoir-être différents. C’est en commun que se décidera l’organisation, la destination et le circuit. Un travail d’équipe indispensable pour savoir si l’amitié survivra au voyage. Pensez aussi aux bonnes pratiques avec la compensation carbone de votre voyage en faisant certains trajets en train ou en contribuant aux associations qui entretiennent les forêts.

Voyager est une formidable aventure qui nous apprend en plus à apprécier ce que nous avons. C’est la joie de retrouver les siens, la famille, l’entourage et surtout son port d’attache. Cette expérience nous forme et nous en apprend plus sur nous-même pour garder le bon cap.