Dégradé de barbe : nos conseils

La barbe, c’est comme une chevelure. Il faut l’entretenir pour qu’elle soit belle. Pour ça, obligation de passer par le brossage réglementaire, le nettoyage ou le shampouinage, et bien sûr par la coupe. Car dégrader une barbe, c’est avant tout la couper. Ou à tout le moins la tailler !! Pour ça, pas de solution miracle, il faut saisir sa paire de ciseaux et sa tondeuse à barbe. Mais attention, dégrader la barbe, ce n’est pas exactement la même chose que la tailler.

Tailler, tout le monde sait le faire. Il suffit de prendre sa paire de ciseaux et de couper les poils. Mais à ce jeu-là, on ne gagne rien dans l’esthétique. On raccourcit simplement ! Par contre, quand on parle de faire un dégradé, c’est beaucoup plus subtil. C‘est un véritable entretien. Bien sûr, in fine, on va la raccourcir… Mais on va surtout lui donner une forme ! Ce qu’une coupe ou une taille n’implique pas forcément. Et cette forme que l’on recherche, elle va quand même nous demander pas mal d’effort. Mais comme récompense, on aura une barbe soignée…

Le matériel nécessaire pour un dégradé de barbe

Avant toute chose, il faut s’assurer qu’on ait bien tout le matériel à disposition pour réaliser son dégradé. Et c’est probablement le meilleur conseil à donner ! Sinon on va au-devant des problèmes et surtout d’un rasage ou d’une taille franche pour récupérer son erreur….

Le peigne : on parle bien ici d’un peigne et non pas d’une brosse. Il est évident qu’une brosse (genre, en poils de sangliers) est idéale pour brosser sa barbe le matin et l’entretenir. Mais ici, le peigne fin permettra de donner un niveau pour le dégrader. Et sur toute la longueur du visage !

La tondeuse : c’est la machine incontournable que l’on doit avoir sous la main. En tant qu’homme, c’est une nécessité d’en avoir une dans sa salle de bain. Pour dégrader sa barbe, entre autres ! De préférence, il en faut une bonne, avec quelques accessoires. On peut ainsi modifier la tonte et jouer avec ses envies tout au long de l’année.

Le rasoir : accompagné de sa mousse, c’est l’autre incontournable. Il réalise une coupe beaucoup plus nette et permettra de mieux tracer la délimitation de la barbe pour avoir un dégradé encore plus visible !

Un beau dégradé de barbe se remarque de suite

Les différents dégradés possibles

Il existe différents dégradés de barbe possibles, chacun en fonction de son propre style.

  • Le dégradé court : il est idéal pour celui qui aime une barbe courte et bien répartie. Courte étant le mot-clé, bien sûr.
  • Le fondu progressif : il est idéal pour l’homme qui aime avoir une barbe un peu plus longue. L’intérêt est de le fondre dans la masse capillaire en dégradant à la même taille que sa chevelure. L’effet recherché est d’être soigné et que l’ensemble soit harmonieux.
  • Le dégradé long : il est idéal pour celui qui aime avoir une barbe bien touffue, mais bien entretenue. L’entretien est perceptible par une taille descendante.

Le dégradé, pas pour tout le monde ?

Il y a des gens à qui la barbe convient et à d’autres non… C’est comme le crâne rasé ! Aussi, le dégradé de barbe est-il une question de dosage et d’aspect général.

Pour choisir son dégradé de barbe correctement et entretenir correctement sa barbe, il est nécessaire de tenir compte de certains traits physionomiques comme la ligne de la joue, la morphologie, la forme du visage, etc.

Limiter la zone de la barbe

Si on ne la dompte pas, la barbe est comme une forêt ou une pelouse. La pousse est erratique. Pour avoir une belle barbe, il faut lui donner et une forme. Et pour cela, une seule solution : choisir sa limitation. En fonction de son style et de ce qu’on aime, on partira sur un fin collier ou une barbe bien drue. Peu importe, tout ce qui en dépasse doit disparaître.
C’est là que le peigne intervient. Grâce à lui, on peut tracer une belle ligne droite sur le visage. On garde tout ce qui est en-dessous, et on fait disparaître tout ce qui est au-dessus.

SI cet entretien est fait régulièrement, il n’y aura que quelques poils épars à enlever.

Après ce premier entretien, la barbe gagne déjà en beauté et en propreté. Rien que ce simple geste lui donne déjà un air entretenu alors qu’on ne lui a encore apporté aucun soin !

L’entretien est primordial pour un dégradé de barbe

Choisir la taille de son dégradé de barbe

Comme son nom l’indique, le dégradé de barbe donne une graduation à la coupe. Donc, on commence par se déterminer la longueur que l’on souhaite vraiment avoir au niveau du plein de la barbe. Plus ou moins long, à chacun son style.

Mais… On commence toujours par la partie la plus courte, c’est-à-dire celle qui se trouve sur le haut du visage.

Ensuite, on descend de centimètre en centimètre en augmentant la taille de tonte de quelques millimètres.

Comme la zone n’est pas très grande, on doit faire hyper gaffe de ne pas ripper ou glisser et de tailler plus qu’il ne faut. Déjà, il n’y a que trois reprises à faire pour chaque mesure, au niveau de l’oreille, le milieu du visage et à côté de la bouche.

Un exemple pratique est de partir sur une base de 5mm. On taille sur 1cm de largeur. Puis on décale la tondeuse vers le bas en augmentant la coupe à 7-8mm et on recommence sur 1cm de largeur. Et ainsi de suite.

Au final, il faut toujours bien faire attention des endroits où on commence et où on termine pour avoir un vrai dégradé et pas un patchwork sur le visage

Faire attention aux détails

Après avoir retiré le gros de la masse, on réalise que c’est déjà bien plus beau. Mais il est nécessaire de bien terminer jusqu’au bout pour avoir un rendu parfait.

En effet, une tondeuse ne donne jamais un résultat 100 % net. Il y a toujours l’un ou l’autre poil qui passe à travers les mailles du filet. C’est pour cette raison, qu’avec un miroir (grossissant) et une petite paire de ciseaux bien aiguisés, il faut aller à la chasse aux poils qui dépassent.

Bien choisir la coupe de cheveux qui va avec son dégradé de barbe

La coupe de cheveux et celle de la barbe doivent toujours être en harmonie. Ces deux systèmes pileux se complètent effectivement pour faire ressortir votre beauté masculine. Chez un coiffeur professionnel, il est certain que vous aurez tous les conseils dont vous avez besoin pour la meilleure coupe adaptée au style de votre dégradé de barbe. Et ce n’est pas le choix qui manque ! Cependant, il est possible que vous souhaitiez le faire vous-même. Dans ce cas, voici une coupe tendance pour l’été qui s’adapte parfaitement à tous les styles et à la saison estivale.

Les cheveux plaqués en arrière sont actuellement très en vogue. En effet, cette coupe est très appréciée pour ses résultats. De plus, elle convient parfaitement à n’importe quelles formes et configuration de visage. Mais plus important, ce style de cheveux s’harmonise également à tous les modèles de barbe dégradée. Vous pouvez choisir un dégradé court, un fondu progressif ou un dégradé long. Le tout est de bien adapter la longueur et le volume de vos cheveux. Néanmoins, cette coupe est surtout parfaite avec le style dégradé long. Toutefois, le choix vous appartient en fonction de votre préférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *