Dianabol : prix, avis et alternative légale
Avec une bonne cure de Dianabol, ou de D-Bal, les résultats sont fulgurants

Dianabol : prix, avis et alternative légale

Le Dianabol est l’un des stéroïdes les plus connus et bénéficiant du plus de renommée. La raison est simple, c’est l’un des plus anciens cocktails de stéroïdes anabolisants qui existe. Il a, depuis, été interdit et banni. Mais ce n’est pas pour autant que la molécule a disparu. Certains fabricants y ont apporté des modifications, créant des alternatives légales et tout aussi puissantes. Le D-Bal de Crazy Bulk en est un exemple, de ces stéroïdes légaux. Nous vous présentons ici tout ce qu’il y a à savoir sur cette molécule, ses effets indésirables, son fonctionnement, mais aussi ses alternatives légales

L’origine du Dianabol

D-Bal, du dianabol efficace et légal
D-Bal, du dianabol efficace et légal

Le Dianabol tire son origine en Russie, ou plutôt en Union Soviétique. C’est l’un des premiers stéroïdes anabolisants qui fut mis sur le marché et dont l’unique utilité était d’améliorer les performances physiques.

Sa création remonte à la fin des années 1930 et au début des années 1940. A l’époque, il s’agit de trouver un moyen de rendre les athlètes soviets plus performants pour décrocher davantage de médailles aux Jeux Olympiques. La guerre éclatant, tout cela est mis entre parenthèse. Mais des les années 50, le produit est utilisé de façon quasi systématique sur les athlètes pour leur donner un avantage décisif. Son usage est donc exclusivement limité au milieu sportif et permet à l’URSS de prendre une large avance sur les autres nations.

En 1952, durant les JO d’Helsinki, les Américains sont fort étonnés des compétences presque surhumaines de leurs adversaires et se posent la question de cette réussite. Rappelons qu’à l’époque, les tensions Est Ouest commencent à réellement prendre de l’ampleur et il s’agit de prouver la supériorité de son camp.

Le Dianabol était avant tout un stéroïde pour doper les athlètes

La réponse américaine

Formé par ses confrères russes, le Dr Ziegler, un médecin américain a rapporté la formule aux États-Unis. Il reproduisit la formule et développa la molécule que l’on connait sous le nom de méthandrosténolone, ou encore methandienone. C’est pour cela que la molécule est aussi bien connu sous le nom de Dianabol que Méthandrostenolone.

Bien sûr, à l’époque, avec le manque de recul, seuls les effets bénéfiques sur l’état des sportifs étaient visibles et il n’y avait aucune connaissance des effets secondaires et des problèmes de santé qu’une utilisation prolongée ou trop importante pouvait engendrer.

C’est aussi pour cette raison que ce stéroïde anabolisant était vendu pour un prix ridicule dans le commerce comme médicament utilisé pour tonifier le corps et améliorer les performances.

D’ailleurs, ce n’est qu’à partir des années 1980-1990 que plusieurs pays ont commencé à interdire ce stéroïde anabolisant.

L’avis de la FDA et le développement d’un marché parallèle

Suite à la multiplication des interdictions, un marché noir, parallèle, s’est développé. Le principal vecteur de cette interdiction, c’est la FDA, le ministère américain qui s’occupe de la mise sur le marché de différents produits et de rendre un avis. Et ce, même si elle a précédemment reconnu les bénéfices de cette molécules sur certaines maladies, notamment l’ostéoporose.

Un réel marché noir s’est donc mis en place pour répondre aux besoins de toute une population qui n’avait plus accès à son médicament / stéroïde préféré au meilleur prix. Et ce, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe. Les produits étaient achetés ailleurs, au Mexique par exemple, avant d’être revendu ailleurs.

Le Dianabol est un produit permettant une prise rapide de muscles, non sans risques

Un produit qui avait pourtant des raisons d’exister

Comme souvent, c’est dans l’utilisation que l’on trouve l’utilité. Si le Dianabol était avant tout prévu pour les sportifs, d’autres usages lui ont été trouvés. C’est ainsi que les personnes souffrant d’ostéoporose ont pu profité de ses effets bénéfiques. En effet, le Dianabol améliore la densité des os en stimulant la production de nouvelles cellules. Cela permet de renforcer les os et de combattre la déficience que l’on connaît avec l’ostéoporose.

Cependant, ces rares effets bénéfiques ne valaient pas les inconvénients et risques qu’il faisait subir aux patients. Le soin d’une pathologie étant remplacé par un nouveau problème. C’est ce qui a d’ailleurs mené la FDA à l’interdire à l’aube de 1980.

Le Dianabol au niveau chimique

En tant que stéroïde puissant, le Dianabol est dérivé de la testostérone. Il est donc légèrement différent de la formulation naturelle. Cette différence se situe au niveau de la liaison entre les atomes de carbone 1 et 2. Cela le rend plus volatile dans l’organisme et le fixe beaucoup plus rapidement à l’organisme. Mais comme il est modifié, cela réduit également ses caractéristiques androgéniques. Cela signifie donc que la pilosité est moins stimulée, etc.

En outre, le carbone 17 est également altéré. On remplace sa liaison d’origine par un groupe méthyl. Cette modification est crucial pour que le composé puisse être absorbé dans l’organisme. En effet, le Dianabol est ingéré par voie orale. Or, pour que la molécule résiste à cette ingestion, il faut le modifier légèrement.. On classe donc officiellement le Dianabol comme stéroïde alkylé C17-alpha.

Enfin, comme les caractéristiques androgéniques sont réduites, la molécule a beaucoup plus difficile à se lier au sérum. Elle reste donc libre jusqu’à aller se fixer aux muscles. Cela induit donc un impact inférieur pour tout ce qui est lié à la testostérone comme l’apparition de poils, la libido, etc. Cependant, le taux de testostérone reste élevé et il n’y a donc pas d’impact négatif sur ces points.

acheter-stéroïde-anabolisant
Le Dianabol est une molécule de testostérone modifiée

Quels sont les effets du Dianabol ?

Le Dianabol possède de nombreux effets sur le corps humain. Le premier étant celui qu’on lui connait tous : c’est un stéroïde anabolisant oral très puissant. Le Dianabol n’est en fait rien d’autre qu’un dérivé de la testostérone. Et tout comme la testostérone, il booste les attributs masculin.

On ne peut nier que le Dianabol possède des avantages, même s’il possède aussi des inconvénients. Il en sera d’ailleurs question plus loin dans cet article.

Une meilleure rétention de l’azote

Tout d’abord, il y a un impact sur la rétention de l’azote. Cette rétention de l’azote permet de créer un contexte anabolique dans les tissus musculaire. Car c’est là que l’azote est nécessaire. Suivant les constatations scientifiques, le taux d’azote est d’environ 16 % dans les tissus musculaires. Or, cette azote est nécessaire pour que les cellules synthétise correctement les protéines en fibres musculaires. A l’inverse, si le corps manque d’azote, on passe dans un état catabolique, où le corps ne produit plus de tissus musculaires.

Une meilleure synthèse des protéines

Le Dianabol influe sur la synthèse des protéines. Bien sûr, un meilleur taux d’azote dans le corps permet de créer un milieu favorable à la synthèse. Mais, il booste également la synthèse des protéines de façon indépendante. La création de nouveaux tissus plus rapidement accélère le rythme de croissance des muscles. En résulte des muscles qui grossissent plus vite, ce qui est le but recherché par les athlètes.

Une glycogénolyse améliorée

Le Dianabol impacte la glycogénolyse. Ce métabolisme est celui par lequel le corps humain transforme le glycogène en glucose. De façon générale, quand le corps absorbe une trop grande quantité de glucose, il le transforme en glycogène. Ce glycogène, s’il n’est pas utilisé, est ensuite stocké par le corps sous forme de graisse. Chose dont le sportif a horreur. Ensuite, au besoin, le corps retourne puiser dans ses réserves pour satisfaire des besoins en énergie. Mais il ne le fera que si la réserve en glucose a d’abord été consommée.

Or, en améliorant la glycogénolyse, on simplifie la tâche au corps d’aller puiser dans ses réserves. En créant un milieu propice à ce métabolisme, il est possible de brûler énormément de graisses et donc d’améliorer le taux de masse grasse dans le corps.

C’est donc un puissant stéroïde anabolisant qui permet de construire des cycles bien clairs et améliore le rendement des entraînements.

Quels sont les effets secondaires ?

Comme nous l’avons déjà expliqué, la principale raison du retrait du Dianabol du marché, c’est d’avoir trop d’effets secondaires, parmi lesquels certains sont réellement dangereux et / ou handicapant. Les effets sur le corps ont des répercussions à long terme et finissent par engendrer des complications pour ceux qui l’utilisent régulièrement.

Une augmentation des effets oestrogéniques

Les œstrogènes sont une hormone principalement féminine, même si les hommes ont également un faible taux dans leur organisme. Les œstrogènes sont l’hormone qui développent les signes caractéristiques d’une femme, telle que les seins. De ce fait, une consommation régulière ou trop importante de Dianabol finit par produire une poussée des seins chez les hommes.

Avoir trop d’œstrogènes dans le corps, c’est aussi s’exposer à une possible rétention d’eau dans les cellules du corps. Et cela finit par déboucher sur de l’hypertension artérielle, dangereuse pour les sportifs de haut niveau qui risquent l’anévrisme.

Un autre effet de cette augmentation des œstrogènes, c’est la poussée des seins chez les hommes, ce qu’on appelle la gynécomastie en termes scientifiques. Et ce phénomène est totalement imprévisible, car il apparaît très rapidement. Une catégorie de personnes qui possèdent beaucoup d’œstrogènes dans le corps sont les personnes en surpoids, chez qui ont voit également une poussée de la poitrine.

Les effets androgéniques ont des effets désastreux sur les femmes

Une augmentation des effets androgéniques

Bien que cela puisse paraître contradictoire, le Dianobol favorise également l’apparition des effets androgènes, c’est-à-dire des caractéristiques masculines. Parmi ceux-ci, on peut citer l’augmentation de la pilosité ou encore la perte de cheveux chez les hommes qui sont prédisposés à la calvitie

A contrario, si le Dianabol est consommé par une femme, elle peut être virilisée. Elles ont alors plus de poils, mais aussi un timbre de voix plus grave et même une croissance de leur clitoris. Et comme ce type d’effets secondaires arrivent même avec une dose très faible, la prise de Dianabol par les femmes est réellement déconseillée.

Le cœur peut-il en souffrir ?

En effet, la prise de Dianabol va impacter le bon fonctionnement du cœur. Et cela peut être très risqué pour les sportifs qui n’ont pas conscience d’un éventuel problème cardiovasculaire caché.

Le Dianabol n’influe pas directement sur les muscles cardiaques. Il va influencer le taux de cholestérol. Le bon cholestérol dans l’organisme va progressivement disparaître, faisant exploser le taux de mauvais cholestérol. Le système cardiovasculaire n’est alors plus protégé et se répare moins bien. Cela laisse la porte ouvertes à des incidents ou des accidents parfois irréversibles.

Sur une longue période, le Dianabol finit par boucher les artères à cause de l’accumulation de plaques de cholestérol. Cela crée une hypertension artérielle… Ce qui, inéluctablement, mène à des problèmes de santé. Pour compenser cet effet pervers, il faut soit manger des aliments riches en acides gras soit éviter la prise de ce stéroïde anabolisant.

Le Dianabol impacte-t-il le taux de testostérone ?

Comme tous les stéroïdes anabolisants, le Dianabol va perturber le taux de testostérone. Plus précisément, il va en inhiber la production. Etant lui-même un dérive de la molécule de cette hormone, le corps le détecte comme une sur présence de l’hormone dans le corps et en stoppe sa production naturelle. Il est donc probable que le sportif qui utilise un stéroïde souffre d’un taux de testostérone beaucoup trop faible. Attention, car ce problème peut devenir irréversible avec une disparition totale de production. Il faudrait alors prendre un complément à vie pour pallier à ce manque !

Cet effet pervers sur le taux de testostérone est bien connu et porte un nom.  C’est le risque de dépendance. Le corps humain, aussi intelligent soit-il, découvre que l’organisme n’a pas besoin de produire de testostérone et décide de ne plus en produire. Un effet identique est présent chez les personnes prenant de la L-thyrone pour compenser un déficit de la thyroïde.

Pour compenser l’effet du Dianabol, il faut soit prendre de la testostérone en supplément alimentaire, soit miser sur une récupération naturelle du corps. Toutefois, le corps se remet très lentement de ce type d’abus et la période de convalescence pour retrouver un taux correct peut être de plusieurs mois. Et finalement ne jamais atteindre son niveau de testostérone d’origine !

Y-a-t-il une influence sur le foie ?

De manière générale, tous les stéroïdes anabolisants sont hépatotoxiques. Mais leur hépatotoxicité varie d’un anabolisant à l’autre. Certains sont donc plus dangereux que d’autres.

Le Dianabol induit lui aussi différents troubles au niveau du foie. En effet, en prenant du Dianabol, les enzymes hépatiques augmentent également. Cela ne signifie pas que c’est dangereux pour autant. Mais cela traduit néanmoins un stress subi par le corps et des dommages internes potentiels. Pour limiter cela, la meilleure solution est de limiter son utilisation dans le temps et de ne faire que des cures de quelques semaines avec des périodes de repos entre chacune d’elles.

Une autre manière de réduire les risques au niveau hépatique, c’est de limiter sa consommation d’aliments pouvant endommager le foie. C’est notamment le cas de l’alcool. Sans compter que l’alcool est une boisson qui réduit considérablement les performances. D’autres médicaments ont une influence sur le foie, et leur utilisation doit être limitée au strict minimum.

Avec une bonne cure de Dianabol, ou de D-Bal, les résultats sont fulgurants

Où peut-on acheter du Dianabol ?

Si vous cherchez à vous procurer du Dianabol, c’est devenu chose impossible. Aucun médecin ne vous en prescrira et aucune pharmacie ne vous en délivrera. Et pour cause, ils s’exposerait à de lourdes sanctions pénales. Partout en Europe, les stéroïdes ont été fortement limités, quitte à disparaître. Légalement, il n’est pas possible d’acheter du Dianabol. Et à moins de recourir au marché parallèle, ce qui n’est pas exempt de risques, il faut se rabattre sur les nouvelles alternatives légales.

Le D-BAL est une de ces alternatives. Le produit est commercialisé par Crazy Bulk qui est le leader sur le marché de suppléments pour sportifs.

La formule de ce produit imite celle du Dianabol, mais ne reprend pas les effets secondaires. Et pour cause, il ne s’agit pas d’un stéroïde, mais d’un produit qui mélange plusieurs ingrédients pour obtenir les mêmes effets. A savoir :

  • La rétention de l’azote
  • L’amélioration de l’état anabolique
  • Le développement musculaire grâce à une meilleure synthèse des protéines.

Le D-Bal, est-ce la meilleure alternative du marché ?

D-Bal, du dianabol efficace et légal

Actuellement, le marché des suppléments pour sportifs pullule de produits stimulants la croissance musculaire. A côté du D-BAL, on peut également citer l’Anadrole ou encore le Testo-Max, un booster de testostérone comme son nom l’indique.

Qu’est-ce que le D-BAL ?

Le D-BAL est un produit mis au point par Crazy Bulk et qui imite les effets du Dianabol sans pour autant être un stéroïde. C’est d’ailleurs ce qu’on appelle un stéroïde légal, même si c’est un abus de langage. En effet, aucun stéroïde n’est légal. Et derrière ce nom ronflant se cachent de nombreux produits qui n’ont rien de stéroïdes, mais qui sont néanmoins anabolisants.

L’avantage principal de ce produit est de limiter très fortement les effets secondaires néfastes. Ainsi, les risques pour le foie, le cœur ou encore les artères sont largement diminués. Bien sûr, il existe toujours un faible risque pour celui qui en consomme en trop grande quantité, mais bien souvent les effets indésirables de ces stimulants anabolisants « se limitent » à des nausées, des vertiges et des vomissements.

Quels sont les avantages du D-BAL ?

En tant que simili-Dianabol / méthandrosténolone, le D-BAL stimule la croissance musculaire selon les mêmes principes. La principale différence étant que les stéroïdes sont des dérivés de la testostérone tandis que le D-BAL est un mélange de plusieurs ingrédients. Au niveau du prix, c’est plus ou moins pareil.

Tout d’abord, il y a l’amélioration de la rétention d’azote dans l’organisme. Pierre angulaire de l’augmentation musculaire, le niveau d’azote est déterminant pour optimiser la synthèse des protéines. On pourrait comparer cela au carburant des cellules.

Ensuite, il améliore la synthèse des protéines. Celles-ci sont ingérées par le corps sous forme de viande, de volaille, ou encore de whey. Et le corps transporte ces protéines jusqu’aux cellules. Une fois stockées dans les muscles, le D-BAL améliore leur synthèse quand vient le moment de l’effort afin de les transformer en nouveaux tissus.

Enfin, le D-BAL inhibe la transformation du glucose en glycogène, forçant le corps à vider ses réserves rapides avant d’aller puiser dans ses réserves. A l’inverse, le Dianabol rend plus facile la destruction du glycogène par le corps. Ce dernier point peut être améliorer par une combinaison avec du Clenbutrol qui est justement un produit de coupe !

Le shake est le meilleur moyen de consommer de la whey, source de protéines nécessaire pour le D-BAL

Quels sont les ingrédients du D-BAL ?

D’avis d’expert, pour qu’une formulation soit efficace, il faut limiter le nombre d’ingrédients. Dans ce cas-ci, on en compte une demi-douzaine ; trois acides aminés pour la construction musculaire, une source de protéines, un stimulant de testostérone et un anti agglomérant.

  • La whey, ou isolat de protéine de lactosérum. Cette protéine est facile à produire et est issue du lait. Cela la rend peu chère à l’achat et permet à tous les sportifs d’en consommer. Le plus souvent, on la mélange à un colorant et un édulcorant. Elle a alors le goût de banane, de fraise, de chocolat, ce qui la rend moins écœurante sous forme de shake.
  • La L-leucine est un acide aminé qui intervient dans la construction des muscles. Au plus on a de L-leucine dans le corps, au mieux la synthèse des protéines fonctionnera. Un supplément est donc toujours le bienvenu pour activer la synthèse, surtout en présence de beaucoup de protéines.
  • La L-isoleucine est un autre acide aminé qui masque la fatigue au moment de l’exercice et qui intervient également lors de la récupération post-entraînement.
  • La L-Valine est le troisième acide aminé utilisé et permet lui la rétention d’azote dans les cellules, ce qui améliore la synthèse des protéines.
  • La DHEA qui est une hormone extraite du Tribulus Terrestris et qui stimule le taux de testostérone.
  • Le stéréate de magnésium est un anti agglomérant ajouté au mélange et qui permet de garder le produit sous forme de poudre plutôt que de grumeaux.

 Comment prendre les pilules de D-BAL ?

Le D-BAL se vend sous forme de pilules, ce qui permet de bien calculer ses doses. Les avis divergent sur ce mode d’ingestion, mais cela reste très facile et pratique comme mode de consommation. Il est conseillé d’en prendre 3 pilules par jour en étalent bien leur prise sur toute la journée. Idéalement, avant les entraînements ou après avoir mangé. Pour améliorer l’effet du D-BAL, il faut aussi adapter son alimentation à celle d’un sportif, riche en protéines et pauvre en lipides.

Les cycles conseillés sont de maximum 2 mois, ce qui laisse le temps au stimulant d’agir sur le corps, tout en empêchant l’assuétude du corps. De plus, il faut respecter des pauses entre chaque cycle, mais cela se fait logiquement si vous suivez des périodes de prise et de coupe !

Où acheter du D-BAL et à quel prix ?

D-Bal, du dianabol efficace et légal

Le D-BAL ne se vend pas en pharmacie. Il faudra passer par le fabricant via son site internet avec livraison à domicile. C’est notamment dû à la chaîne d’approvisionnement qui est encore inexistante.

Certains vendeurs spécialisés vous proposeront ce produit, mais les magasins de ce type sont rares en dehors des grandes agglomérations et les prix pratiqués ne sont pas forcément les mêmes non plus.

A cela s’ajoute la facilité de commande, de livraison et d’interactions. Cette livraison dure d’ailleurs entre 24 et 48 heures. Les gens n’ont pas toujours le temps de se déplacer pour acheter leurs produits. Et avec les salles de musculation aujourd’hui, le service se limitent souvent au coaching. A moins, bien évidemment, de se rendre dans une salle d’entraînement dédiée à la musculation comme il en existe quelques-unes en France.

Laisser un commentaire