La pêche en float tube : une aventure passionnante pour les amateurs de sensations fortes

peche en float tube
Soutenez vos régions et partagez l'article !

Salut les TTUiens ! Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet qui ravira les adeptes de la pêche et des sorties en eau douce : le float tube. Ce mode de pêche séduit de plus en plus de pêcheurs grâce à sa grande mobilité et à l’expérience unique qu’il offre. Vous êtes prêt à embarquer pour cette aventure aquatique ? Alors, mettons le cap sur l’univers du float boat pêche !

Le float tube : qu’est-ce que c’est ?

Le float tube, aussi appelé « bateau flottant » ou « barque ventrale », est une petite embarcation gonflable utilisée principalement pour la pêche aux carnassiers. Souvent de forme ronde ou en V, il se compose d’une assise, d’un dossier et de deux flotteurs latéraux pour assurer la stabilité du pêcheur.

L’avantage majeur du float tube réside dans sa légèreté et sa compacité une fois dégonflé, permettant de le transporter aisément lors de vos sorties de pêche. De plus, son faible encombrement et sa maniabilité offrent une approche discrète des poissons, sans perturber leur environnement.

Les accessoires indispensables pour pratiquer la pêche en float boat

Pour profiter pleinement de votre expérience en float tube, il est essentiel de vous équiper avec des accessoires adaptés et de qualité. Voici une liste non exhaustive des éléments à avoir pour partir à la conquête des poissons carnassiers :

  • Gilet de sauvetage : même si vous êtes un bon nageur, il est fortement conseillé de porter un gilet de sauvetage lors de vos sorties en float tube. Il garantira votre sécurité en cas de chute dans l’eau ou de dégonflement de l’embarcation.
  • Palmes : elles sont indispensables pour vous déplacer facilement et rapidement sur l’eau. Privilégiez les palmes réglables et munies d’un système de fixation pour éviter qu’elles ne se détachent pendant la pêche.
  • Supports de cannes : optez pour des supports de cannes amovibles et orientables afin de faciliter le lancer et la récupération de vos lignes.
  • Sac étanche : il permet de ranger et de protéger votre matériel (appareils électroniques, clés, vêtements de rechange) contre les éclaboussures et l’humidité.
peche a la ligne

Les techniques de pêche adaptées au float tube

La pêche en float boat offre de nombreuses possibilités en termes de techniques de pêche. En effet, son faible tirant d’eau et sa discrétion permettent d’explorer des zones peu accessibles depuis la berge ou avec une barque traditionnelle. Voici quelques-unes des techniques de pêche les plus couramment pratiquées en float tube :

La pêche à la verticale

Cette technique consiste à positionner le leurre sous l’embarcation, à la verticale, et à le faire évoluer près du fond pour attirer les poissons carnassiers tels que le brochet, le sandre ou encore la perche.

La pêche au lancer-ramener

Le lancer-ramener est une technique polyvalente qui permet de prospecter efficacement différentes zones et profondeurs. Il s’agit de lancer le leurre puis de le ramener vers soi en imprimant différents mouvements (tirée rapide, saccadée, animation en « walking the dog »).

La pêche au drop shot

Spécialement conçue pour traquer les perches et les sandres, la pêche au drop shot consiste à présenter un leurre souple sur un hameçon monté en potence, avec un plomb en bout de ligne. Cette technique permet de maintenir le leurre à proximité du fond sans qu’il ne touche le substrat, ce qui augmente les chances d’attirer l’attention des carnassiers.

Les conseils pour réussir sa session de pêche en float tube

Maintenant que vous êtes familiarisé avec le matériel et les techniques de pêche adaptés au float boat, voici quelques conseils pour optimiser vos chances de succès lors de vos sorties :

  • Préparez votre matériel à l’avance : gonflez et vérifiez l’état de votre float tube avant de partir, préparez vos cannes avec les montages adaptés aux espèces recherchées et n’oubliez pas les accessoires indispensables (gilet de sauvetage, palmes, supports de cannes).
  • Choisissez le bon spot : privilégiez les zones peu fréquentées et riches en poissons carnassiers (herbiers, caches sous les arbres, fosses). N’hésitez pas à vous renseigner auprès des autres pêcheurs ou à consulter des cartes bathymétriques pour repérer les endroits les plus prometteurs.
  • Adaptez votre technique de pêche : selon les conditions météorologiques, la saison et le comportement des poissons, n’hésitez pas à varier les techniques et les leurres employés pour maximiser vos chances de captures.

En suivant ces quelques conseils, vous êtes désormais prêt à vous lancer dans l’aventure passionnante qu’est la pêche en float boat. Alors, chaussez vos palmes, enfilez votre gilet de sauvetage et partez à la conquête des carnassiers qui peuplent nos eaux douces ! Bonne pêche et à bientôt les TTUiens !