Sport, e-cigarette, alimentation… ces astuces pour en finir avec la nicotine

Le tabac ne saurait faire partie d’un mode de vie sain et porté sur le développement personnel. Seulement voilà, la nicotine est une substance puissamment addictive, de laquelle on ne se détache pas en un claquement de doigt. Pour maximiser vos chances, partez outillé ! Voici nos conseils pour décrocher durablement.

Se « piéger » pour faire du sport

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas la motivation qui nous pousse à nous entraîner sur la durée. C’est la discipline. Mais nous ne sommes pas tous égaux face à ce point… autrement, nous aurions tous les mêmes résultats scolaires, par exemple. Pour mettre toutes les chances de votre côté et faire vos trois heures (au moins) de sport par semaine, vous pouvez vous « piéger ». On vous explique :

  • Quel que soit le sport pratiqué, de la marche à pied à la musculation, trouvez-vous un partenaire. Vous pourrez vous motiver mutuellement. Vous aurez un peu de culpabilité à décaler ou annuler votre séance ;
  • Ritualisez votre séance de sport. Vous pouvez programmer systématiquement une petite sortie après le sport, regarde un épisode de votre série préférée, etc. Trouvez un plaisir à lier à votre séance de sport. Le subconscient s’occupera du reste pour relier le sport à ce plaisir simple ;
  • Si vous vous entraînez seul, faites en sorte de réaliser des playlists motivantes. Si vous êtes mélomane, vous pouvez faire de votre sortie jogging une occasion d’écouter le dernier album de votre artiste favori ou de découvrir de nouveaux horizons musicaux.

La motivation va et vient. La discipline peut également être volatile. L’idée ici est de maximiser vos chances, en combinant plusieurs éléments. Une fois que vous aurez pris l’habitude, vous serez plus enclins à abandonner la cigarette, car elle va à l’encontre de vos objectifs sportifs.

Sportive

La cigarette électronique, à condition de bien l’utiliser

En France, la cigarette électronique n’a jamais vraiment souffert des polémiques que l’on connait outre-Atlantique. Aujourd’hui, des acteurs majeurs de la santé publique dans l’Hexagone, comme l’Académie nationale de médecine, voient en la cigarette électronique une aide précieuse pour décrocher durablement. Il faut toutefois bien comprendre le dessein de l’e-cigarette. Elle doit être perçue comme une aide temporaire qui vous accompagne vers une vie sans tabac. Fumer du tabac et vapoter du e-liquide, c’est faire une (très) grosse erreur. C’est encore plus nocif pour la santé que de fumer du tabac seul.

Rappelons ce résultat sans appel du Baromètre de Santé publique France (à télécharger ici): plus de 700 000 fumeurs français ont pu décrocher définitivement du tabagisme grâce à la cigarette électronique. Si, comme eux, vous souhaitez vous donner les moyens de vos ambitions, voici quelques règles d’or à respecter :

  • Ne faites pas l’erreur de fumer du tabac et de vapoter. Pour qu’elle marche, la cigarette électronique doit remplacer le tabac, pas s’y associer ;
  • Ne consommez que les e-liquides listés dans la base de données ouverte de l’Agence de santé de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Les boutiques en ligne spécialisées les plus sérieuses font ce travail de tri. Nous vous conseillons ce vendeur : www.vapoclope.fr/97-nos-kits-cigarette-electronique ;
  • Essayez de réduire très progressivement la concentration en nicotine de votre e-liquide sur la durée, sans jamais brusquer votre organisme. Etalez la baisse sur deux ans s’il le faut, mais faites-le.
Fumeur

Consommez plus de fruits et légumes

Aussi étonnant que cela puisse paraître, plus nous consommons de fruits et légumes, moins nous fumons. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude publiée en 2012 dans la revue scientifique Nicotine & Tobacco Resarch. Mais ce n’est pas tout : plus le fumeur consomme de fruits et légumes, plus il décalera sa toute première cigarette de la journée. Aussi, une consommation élevée de ces aliments semble faciliter l’arrêt du tabac sur des périodes dépassant les 30 jours. Aucune explication scientifique n’a été avancée dans cette étude qui s’est contentée d’observations cliniques. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire pour en finir définitivement avec la cigarette et ses centaines de substances toxiques et cancérigènes comme le goudron et le monoxyde de carbone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *