Les secrets pour négocier une augmentation de salaire avec succès

Une femme tient une grosse somme d’argent dans ses mains.
Soutenez vos régions et partagez l'article !

Obtenir une augmentation de salaire est un challenge que chacun doit savoir relever. Vous pensez mériter une réévaluation de votre rémunération, mais vous ne savez pas comment aborder le sujet ? Pas de panique ! Découvrez dans cet article mes conseils pour réussir cette étape cruciale de votre vie professionnelle.

Préparez-vous à l’avance

Tout d’abord, il est essentiel de bien se préparer avant d’aller discuter avec son supérieur ou ses responsables des Ressources Humaines. Vous devez avoir en tête :

  • Vos réalisations et vos succès depuis votre arrivée dans l’entreprise ;
  • La comparaison avec les salaires du marché pour des postes équivalents au vôtre;
  • Les arguments qui montrent que votre travail apporte vraiment de la valeur à l’entreprise;
  • Un objectif précis d’augmentation de salaire à atteindre.

N’hésitez pas non plus à vous renseigner sur les politiques internes de votre entreprise en matière d’augmentation. Certaines entreprises ont des dates fixes pour les revues salariales tandis que d’autres sont plus flexibles.

Choisissez le bon moment

Le timing est important lorsque vous décidez de demander une augmentation. Il faut choisir le bon moment pour aborder le sujet :

  • Après une période de succès pour l’entreprise;
  • À la suite d’une réunion de bilan ou d’évaluation positive;
  • Lorsque votre responsable est dans de bonnes conditions (pas stressé, fatigué…).

Evidemment, évitez d’aborder le sujet juste après un échec, une faute inexcusable, ou un moment difficile pour l’entreprise.

Trouvez les bons arguments

Pour convaincre votre employeur, vous devez présenter des arguments solides qui expliquent pourquoi vous méritez cette augmentation :

  • Les réussites et projets que vous avez menés à bien, et leur impact sur l’entreprise ;
  • Votre investissement personnel et votre engagement en faveur de l’entreprise ;
  • Vos compétences spécifiques qui font de vous quelqu’un d’indispensable ;
  • La comparaison avec les salaires du marché pour des postes similaires.

N’oubliez pas de rester humble et de ne pas prendre un ton arrogant. Vous devez montrer que vous êtes reconnaissant de l’opportunité de travailler pour l’entreprise, mais que vous pensez mériter une compensation plus importante.

deux femmes assises sur un canapé à l'intérieur d'une pièce

Faites preuve de professionnalisme

Dans tout le processus de négociation, comportez-vous de manière professionnelle : soyez poli, respectueux et à l’écoute. Il est essentiel de mettre en avant les aspects positifs de votre demande d’augmentation plutôt que de critiquer certaines décisions de l’entreprise, par exemple.

Montrez votre flexibilité

Soyez prêt à négocier et à faire des compromis. Parfois, vous obtiendrez peut-être moins que ce que vous espériez, mais il est plus intéressant d’avoir une discussion ouverte sur la question plutôt que de rester campé sur ses positions. Vous pourriez également envisager d’autres types de compensation, comme des contrats en or, des avantages sociaux supplémentaires ou un poste avec plus de responsabilités si l’augmentation purement financière n’est pas possible.

Lâchez du lest sur certains points

Dans une négociation, il faut savoir lâcher du lest sur certains points pour arriver à un accord favorable. Par exemple :

  • Accepter une augmentation légèrement inférieure si elle est accompagnée de meilleurs avantages sociaux ;
  • Etre prêt à travailler encore quelques mois pour montrer votre valeur et obtenir une meilleure promotion;
  • Réfléchir aux alternatives possibles, comme le travail à domicile ou la formation continue qui ajoutent de la valeur au package global.

Préparez-vous aux objections et rebondissez

Il est rare que l’employeur accepte immédiatement votre demande d’augmentation. Il va donc probablement essayer de vous opposer certains arguments, tels que :

  • Le manque de budget disponible ;
  • La politique salariale interne de l’entreprise ;
  • Les difficultés économiques du moment.

Anticipez ces objections et préparez des arguments pour les contrer. Par exemple, si l’entreprise invoque le manque de budget, montrez en quoi votre travail génère des revenus ou contribue à réduire les coûts. Si la politique salariale interne est mise en avant, demandez si une exception peut être faite pour vous ou quand sera la prochaine occasion pour discuter d’une augmentation. Enfin, face aux difficultés économiques, proposez éventuellement un délai supplémentaire avant de bénéficier de l’augmentation.

N’hésitez pas à demander de l’aide et des conseils

Il est parfois difficile d’évaluer sa propre valeur sur le marché et de décider quelle augmentation demander. N’hésitez donc pas à solliciter des conseils auprès de collègues, d’amis travaillant dans le même secteur, ou d’un mentor professionnel. Ils pourront vous aider à déterminer ce que vous pouvez obtenir de façon réaliste, et surtout vous épauler dans vos démarches.

En conclusion – mais sans conclure 😉 – , négocier une augmentation de salaire est plus souvent une question de stratégie que de chance. Il faut planifier minutieusement votre approche, rechercher les informations pertinentes et savoir quels arguments avancer pour convaincre votre employeur. Et rappelez-vous : « Qui ne tente rien n’a rien » ! Alors, mettez toutes les chances de votre côté en vous armant de ces précieux conseils.


Soutenez vos régions et partagez l'article !