Comment entretenir son tatouage ?

Faire un tatouage, c’est du définitif. Enfin, presque, car il existe aussi des méthodes pour les enlever. Mais dans l’absolu, c’est quelque chose qu’on espère garder très longtemps. Or, comme toute chose, le temps les érode et ils finissent par s’abîmer. C’est pourquoi, il est important d’en prendre soin régulièrement pour qu’il garde plus longtemps sa forme, ses couleurs, son éclat. Ce sont de petites choses, qui ne demandent pas beaucoup de temps, mais qui au final apportent beaucoup à la longévité du tattoo…

Entretien d’un tatouage : quand il est nouveau

Un nouveau tatouage est très fragile. Pour qu’il se fixe bien dans la peau, les soins à apporter durant les premiers jours sont ultra importants !! Dans les minutes qui suivent la pose du tatouage par le tatoueur, ce dernier appose un pansement protecteur. Il doit aider la peau à cicatriser… Somme toute, on vient d’injecter en-dessous de la peau un corps étranger. Et le corps a toutes les raisons de vouloir le rejeter.

Le pansement a pour objectif de protéger la zone sensible d’une éventuelle infection, microbe qui se baladerait par là et le contact avec des corps étranger.

Puis, la peau va avoir besoin des quelques semaines pour vraiment bien fixer l’encre. C’est le moment ou jamais d’utiliser des crème hydratante et cicatrisante. Il y en a plein sur le marché et elle apporte vraiment un plus à la peau 12

Les premières semaines sont vraiment la période cruciale où le tatouage va se fixer. Et c’est donc celle-là aussi om il faut être le plus attentif… Pour éviter de le voir dégrader par la suite.

Le lavage du tatouage

Que ce soit juste après la pose ou des années plus tard, il faudra bien laver la zone tatouée… Au début, ce sera un peu comme laver une plaie. Pas forcément agréable, si tu vois ce qu’on veut dire. Mais après, ce sera comme laver n’importe quelle zone du corps.

Mais ce n’est pas une raison pour ne pas en prendre soin et qu’il n’y ait pas d’entretien du tatouage !!

L’équipe de TTU conseille toujours de laver les zones avec des savons ou des gels douches neutres. Ou même une crème lavante.

En parallèle, il vaut mieux éviter tous les produits qui agressent la peau. Pour certaines parties du corps, c’est assez facile à faire. Pour d’autres beaucoup moins, comme les mains et les avant-bras qui ont beaucoup plus de contacts…

Hydratez votre tatouage

La peau, en général, a besoin d’être hydratée. Celle qui est recouverte d’encre en a d’autant plus besoin. Ce qui est assez logique. Et cela implique aussi que certaines périodes de l’année rendent les zones tatouées plus sensibles. L’entretien du tatouage passe donc par l’hydratation. Il existe de nombreuses crèmes, comme la Nivea.

En hydratant la peau, on lui donne un petit coup de pouce. Elle a alors un meilleur éclat. Cela dit, il ne faut pas non plus aller dans l’excès et en mettre jusqu’à ce que la peau en soit recouverte. On parle donc d’un usage normal.

Le cas de la grossesse

Durant une grossesse, le corps subit de très nombreux changements. Aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. On a tendance à prendre du poids, la poitrine grossit, le ventre s’arrondit. La peau est vraiment malmenée. Et si elle est tatouée, c’est encore plus problématique.

Les zones les plus sensibles durant cette période sont le ventre (forcément), les seins et les hanches.  Et pour entretenir son tattoo, il faut commencer dès les premiers signes jusqu’aux mois qui suivent l’accouchement. En bref, durant toute la période où la peau est soumise à une pression.

Pour l’aider, un baume nourrissant est une véritable solution, d’après nous. Il nourrit la peau, ce qui lui permet de garder son élasticité et de prévenir l’apparition de vergetures… Une fois que la peau a repris sa forme normale, la déformation du tatouage sera très fortement limitée.

L’entretien du tatouage passe par plusieurs petites choses : savon, crème, etc.

Le soleil, le pire ennemi

Qu’elle soit tatouée ou non, le soleil est le pire ennemi de la peau… Evidemment, quand il y a un nouveau tatouage, c’est encore pire. Tout d’abord, interdiction formelle d’exposer la zone tatouée au soleil durant les premiers mois qui suivent l’opération. Il faut impérativement que tous les pigments se fixent. Et ça, c’est plusieurs semaines. DU coup, pour celui ou celle qui a fait son tatouage au printemps, il ou elle passera l’été bien à l’ombre avec une crème très forte sur la peau.

Et même dans les années qui suivent et tout au long de la vie du tatouage, il faut faire attention !

Pas le choix : il faut continuer à mettre de la crème et surtout, mais alors surtout, éviter de prendre un coup de soleil au mauvais endroit.

Le risque ? Il n’est pas énorme, mais tout de même… Les couleurs risquent de s’estomper ou de se délaver, ce qui finira par rendre le tatouage tout simplement moche !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *