Qui est Ciryl Gane ?

Ciryl Bon Gamin Gane est un combattant professionnel qui évolue en MMA ainsi qu’en UFC plus récemment. Nouveau sur le circuit, son palmarès est déjà éloquent et digne des plus grands. Mais il lui reste encore pas mal de chemin à parcourir pour qu’il puisse être comparer à des légendes comme McGregor et d’autres qui occupent le circuit depuis plus longtemps que lui. Pour autant, notre petit Français n’a pas froid aux yeux et a pu faire son trou de l’autre côté de l’Atlantique

Ses débuts

S’il y en a bien un qui sort de nulle part, c’est bien Ciryl Gane. Originaire de Vendée, de la Roche-sur-Yon, rien ne pouvait être plus éloigné de lui que la MMA. D’ailleurs, les sports de combat ne sont pas dans son ADN. Ce n’est qu’en bougeant vers Paris qu’il les découvre un peu par hasard. Son arrivée sur Parus, il la doit à son envie de passer un BTS Management Unité Commerciale.

Ciryl Gane a réussi à attirer l’attention de l’UFC, il lui reste à confirmer

C’est sur les bancs qu’il rencontrera Dany Njiba. Ce dernier le convainc de l’accompagner un soir à son club. C’est là qu’aura lieu l’initiation au muay thaï de Gane. Pourquoi cette envie de l’emmener dans un club de sports de combat ? Tout simplement parce que son pote avait décelé un potentiel non exploité. Ce potentiel, Ciryl Gane l’avait déjà avant dans d’autres sports, comme le foot et le basket, mais ne l’avait pas poussé à fond.

On pourrait dire que c’est le coup de foudre entre le sport et lui. Tout le monde dans le club a l’impression qu’il a déjà pratiqué alors qu’il n’en est rien. Et ce talent caché, il faudra que d’autres personnes lui demandent de l’exploiter pour qu’il le fasse réellement. En effet, son nouveau club, Puteaux Scorp’ Thaï est très loin de chez lui. A l’époque Gane habite littéralement de l’autre côté de Paris et les trajets le démotivent.

Heureusement que son coach de l’époque lui remonte les bretelles et l’oblige à se présenter plus souvent à ses entraînements. Notamment en lui en mettant 3 entraînements par semaine avec un gros planning de prévu. En effet, il planifie son premier combat moins de 6 mois après. Il faut être prêts. Et Ciryl Gane le sera !

En trois ans de temps, il deviendra double champion de France de muay thaï. Mais surtout il prouvera qu’il a de la valeur en battant les grands noms du milieu : Yassine Boughanem, champion WBC des poids lourds et Brice Guidon.

La MMA Factory

Le gros problème en France, c’est que le nombre de pratiquants est très faible. Et surtout dans la catégories des lourds. Difficile de pouvoir s’entraîner correctement et Ciryl se met à la recherche de sparring partners.

A côté de ça, il fait un choix très net. Celui de se consacrer à fond dans la discipline. Il vient de se faire licencier et c’est le bon moment pour une reconversion. Il vise donc d’entrer dans le Glory. Le Glory, c’est le principale circuit dans lequel peuvent évoluer les combattants pieds-poings comme Gane.

Bien sûr, vu son palmarès, il n’a pas de difficulté à se faire enrôler dans la série et d’avoir accès à des combats plus prestigieux. C’est aussi une manière de se faire repérer par une instance plus grande : l’UFC. D’ailleurs, il ne se trompe pas, car Mick Maynard l’a dans le viseur. Mick Maynard, c’est le matchmaker pour les combats en poids lourds et celui qui veut absolument voir Bon Gamin se mesurer aux plus grands sur le sol US. Mais avant cela, il faut se libérer de la MMA Factory.

Le grand saut en UFC

L’UFC, Ciryl Gane y entre après seulement deux combats pro. C’est du jamais vu depuis Cain Velasquez. D’habitude, il faut beaucoup plus de temps pour que l’UFC daigne s’intéresser à une personnalité. Mais Gane a plusieurs atouts, comme son physique de colosse grec, un charisme certain et une explosivité au combat rarement vue. C’est d’ailleurs grâce à cette explosivité qu’il arrive à enchaîner des TKO très rapidement.

Son entraîneur va d’ailleurs lui aussi faire une promesse à Maynard pour avoir la certitude avec la plus prestigieuses des divisions. En effet, il lui promettra que Ciryl mettra toute la hargne dans un combat même s’il ne le gagne pas. En bref, il lui assure du spectacle. Et s’il y a bien quelque chose qu’on aime au pays de l’Oncle Sam, c’est bien le spectacle.

Tout ne va pas être rose pour autant. En effet, l’UFC a du mal à lui trouver un premier adversaire. Finalement, ce sera Raphael Pessoa, invaincu jusqu’ici, pour réaliser une soumission au premier round.

La suite ira toute seule, avec des adversaires comme Don’Tale Mayes et Tanner Boser. Deux victoires qui font monter sa série de victoire à 6 avec aucune défaite au compteur. Gane devait également affronter un nouvel adversaire au début de l’année, mais il fut contraint d’abandonner pour raison médicale, avec un report de la rencontre à une date ultérieure.

Quelle suite pour Bon Gamin ?

L’histoire est loin d’être finie et il y aura encore beaucoup de matchs avant qu’on puisse réellement parler de lui comme une légende, même si beaucoup le voit déjà comme le phénomène à suivre dans les prochaines années. Pour autant, Gane garde la tête froide et pense à l’avenir de la MMA en France. Trop peu de jeunes s’y lancent et surtout, le circuit n’est pas attractif pour celui qui veut en faire son métier. Construire quelque chose en France pour propulser des talents ne serait pas pour lui déplaire.

En attendant, il se trouve un petit boulot d’acteur dans une série Netflix, « En passant Pecho. »

Le palmarès de Ciryl Gane

Jeune et récemment arrivé dans le circuit, le palmarès est en pleine construction :

  • Double Champion de France (2016, 2017) de Muay Thaï
  • Ceinture TKO Poids Lourds en MMA
  • 1 Performance de la soirée (UFC 162) en UFC

On ne doute cependant pas que cela s’étoffera rapidement !

Suivre Ciryl Gane sur les réseaux

Facebook : https://www.facebook.com/CirylGane/
Twitter : @ciryl_gane
Instagram : https://www.instagram.com/ciryl_gane/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *