Drones terrestres US : l’infanterie avant les blindés

Après plusieurs années de tergiversations, l’US Army semble désormais disposer d’une doctrine solide qui lui permettrait d’intégrer des robots autonomes au sein de ses unités de combat, au cœur de la manœuvre, grâce aux travaux de son Centre d’Intégration Capacitaire (ARCIC).

L’Army Aviation est déjà rompue à l’association des plateformes pilotées et non pilotées dans ses opérations, mais la complexité d’évolution dans le domaine terrestre, et le nécessaire respect de la sécurité des combattants et les règles d’engagement invitent l’Army à avancer prudemment dans le domaine de l’intelligence artificielle.

L’ISR et le génie sont les deux principales cibles d’investissements pour les cinq prochaines années, même si le Centre d’Excellence de Fort Bening vient de réaliser une démonstration de plateforme «ailier» pour les unités de blindés.

Les salons d’armements terrestres ont multiplié les annonces autour des véhicules de combat autonomes, comme l’ARCV de BAE, le SURUS de General Motors (totalement électrique), le Titan de Qinetic, ou le MRZR X/ARA de Polaris. Les modèles russes Platform-M, Uran 9, ou Argo semblent, eux, pour l’instant toujours téléopérés.

Pourtant, lors du dernier salon DSEI, seul le finlandais Patria semblait avoir intégré le besoin multi-domaine des forces terrestres en proposant le lancement d’un micro UAV Black Hornet à partir de l’une de ses tourelles…

La Darpa est, elle, plus ambitieuse et vient d’initier un programme de développement baptisé OFFSET pour la création d’essaims offensifs tactiques constitués de 50 à 250 drones aériens et terrestres ISR et d’appui-feu. Dédié pour le moment aux missions de guérilla urbaine pour la prise de blocs d’immeubles, ce programme remporté par Raytheon BBN et Northrop est avant tout un laboratoire destiné, via le recours aux interfaces de réalité virtuelle, à entraîner les équipiers à l’usage de ces essaims, à l’élaboration de nouveaux schémas tactiques et à l’expérimentation in situ.

Articles similaires :