Bagdad renforce sa marine

9 patrouilleurs de ce type équiperont bientôt la marine irakienne.
crédits: Swiftships

La montée en puissance des forces armées irakiennes se poursuit, sous l’impulsion et le financement des forces de la coalition. La marine profite de cette période et s’équipe en navires légers pour remplir ses missions, qui consistent principalement à la protection des approches maritimes du pays.

L’Irak va acquérir neuf patrouilleurs de 35 mètres auprès de la firme américaine Swiftships, pour un coût de 180 millions de dollars. Ces bâtiments à coque en aluminium, mis en œuvre par un équipage de douze hommes, affichent un faible tirant d’eau pour faciliter leurs opérations en zones côtières et peu profondes. Ils disposent d’une autonomie permettant de rayonner jusqu’à 300 km des côtes irakiennes, ils peuvent atteindre 45 km/h et sont dotés d’une propulsion par “waterjets”, qui accroît leur manœuvrabilité.

Ces navires sont dotés d’un canon de 30 mm. Ils devraient être livrés en totalité d’ici à août 2012. Ce nouveau contrat intervient alors que le second des quatre patrouilleurs de 53,4 mètres, dérivé de la classe “Saettia Mk 4”, acquis par les Irakiens auprès de Fincantieri, vient d’être réceptionné par les chantiers navals de Muggiano (La Spezia). Une livraison effectuée lors d’une cérémonie officielle à laquelle ont assisté le ministre irakien de la Défense, le général Saleh Sarhan, le chef d’état-major de la marine italienne, l’amiral Paola La Rosa, le directeur général pour les constructions et l’armement navals, l’amiral Dino Nascetti, et le responsable de la direction “Navi Militari” de Fincantieri, Alberto Maestrini.

Elle fait suite à la livraison d’un premier bâtiment du même type, le “Fath” (Conquête), en mai dernier. Le contrat italo-irakien, d’une valeur de 80 millions d’euros, prévoit aussi le support logistique et la formation des équipages. Baptisé “Nasr” (Victoire), ce second bâtiment, de 53,4 m de long pour 8 m de large, est doté de moteurs Isotta Fraschini VT1716T2MSD de 2 360 kW, qui lui assurent une vitesse maximale de 23 nœuds. L’équipage du Nasir achève actuellement une formation de deux mois assurée par la marine italienne.

Le “Nasr” sera escorté jusqu’au canal de Suez par la marine italienne et rejoindra son port d’attache d’Umm Qasr dans le courant du mois de novembre. La troisième unité devrait être livrée à la marine irakienne d’ici à la fin de l’année. Outre les deux Saettia Mk4, la marine irakienne dispose désormais de 26 patrouilleurs de type Predator et d’une dizaine d’embarcations rapides. Les forces navales irakiennes comptent actuellement 1 900 hommes, mais les effectifs devraient être portés à 3 000 d’ici à la fin de l’année prochaine.

Articles similaires :
Partagez ce contenu :