Alliance Rheinmetall-Sikorsky

Le fabricant américain d’hélicoptères Sikorksy (Lockheed Martin) et le premier producteur d’armes allemand Rheinmetall ont annoncé, mardi dernier, leur alliance pour tenter d’obtenir le marché de 45 à 60 hélicoptères que l’armée allemande veut commander pour remplacer ses vieux CH-53G. L’accord avec Rheinmetall, qui connaît parfaitement les allées du pouvoir berlinois, est évidemment un atout important face au concurrent Boeing, qui espère lui aussi l’emporter.

Le 28 février prochain, les experts des différentes firmes seront reçus par les ingénieurs de la DGA allemande (BaainBw) pour détailler les capacités de leurs appareils. Le contrat est d’un volume de 4 à 5 milliards d’euros pour une livraison souhaitée à partir de 2023. Dans l’affaire, Rheinmetall serait responsable de la maintenance, avec possiblement la coopération du motoriste MTU.

Articles similaires :
Partagez ce contenu :