Akar à la tête de la Défense turque

Le général Hulusi Akar, 29chef d’état-major turc, a été nommé ministre de la Défense dans le nouveau gouvernement annoncé par le président Erdogan. Une nomination qui vient récompenser la fidélité du chef d’état-major, qui avait refusé de suivre les putschistes lors de la tentative de coup d’Etat de juillet 2016.

Né en 1952 à Kayseri, le général Akar est diplômé de l’Académie militaire turque en 1972, puis de l’école d’infanterie en 1973. Le général, qui fut le commandant de la brigade turque déployée à Zenica en Bosnie en 1997 et 1998, a régulièrement servi au sein des structures de l’Otan. Il a notamment servi à l’état-major du commandement Sud de l’Otan (AFSOUTH) entre 1990 et 1993, puis comme chef des plans, toujours à l’AFSOUTH entre 2000 et 2002.

Après sa promotion au grade de major général en 2002, Hulusi Akar a dirigé l’Académie militaire turque pendant trois ans, puis l’Ecole de commandement et d’état-major jusqu’en 2007. Promu lieutenant-général, il est affecté comme commandant de la logistique des forces terrestres, puis à la tête du 3corps d’armée turc, composante du NRDC-T (NATO Rapid Deployable Corps -Turkey), entre 2009 et 2011.

Nommé chef d’état-major adjoint en 2011, il est promu commandant des forces terrestres en 2013 avant d’être nommé chef d’état-major général en août 2015. Le chef d’état-major des forces terrestres turques (TKK), le général Yasar Guler, succède à Hulusi Akar comme chef d’état-major général, tandis que le général Umit Dundar, numéro deux de l’état-major, est nommé à la tête des forces terrestres.

Articles similaires :
Partagez ce contenu :