Suède : une nouvelle version du CV90

La DGA suédoise a commandé 40 véhicules de combat d’infanterie équipés chacun d’un mortier bitube de calibre 120 mm, pour 575 millions de couronnes (60 millions d’euros).

Produit en Suède par une société conjointe entre BAE Systems Bofors et BAE Systems Hägglunds, ce véhicule (le CV90120) appartient à la famille suédoise des véhicules de combat CV90, qui passe ainsi de cinq à six membres. Ces nouvelles unités, qui seront livrées à partir du premier trimestre 2019, serviront d’artillerie mobile et appuieront des régiments mécanisés, a précisé l’Administration suédoise du matériel militaire (FMV) le 23 décembre.

Baptisé Mjölner (le marteau dans l’ancienne mythologie locale), le mortier bitube en question serait une version modifiée de l’AMOS (Advanced Mortar System), selon des experts. Ce système avait été mis au point par BAE Systems Hägglunds et le finlandais Patria pour équiper des CV90. Le gouvernement de centre-droit qui était en place à Stockholm jusqu’en 2014 avait décidé de remiser l’AMOS, dans le cadre d’un plan d’économies.

Courant 2016, BAE Systems s’est vue chargée de moderniser 262 des quelque 500 véhicules CV90 que possède l’armée suédoise. Avec l’achat des 40 CV90120 et la réception à venir de douze canons automoteurs sur roues supplémentaires (de type Archer), «la capacité en tir indirect de la Défense augmentera de manière significative», ajoute la DGA suédoise. Celle-ci, en effet, a annoncé le 22 décembre avoir conclu les pourparlers avec Oslo et BAE Systems Bofors en vue d’une reprise des 24 Archer auxquels le gouvernement norvégien avait renoncé fin 2013, dans le cadre d’une commande commune avec la Suède.

Sur les 24 canons qui seront adaptés aux besoins suédois par le producteur et livrés entre 2018 et 2020, douze seront ensuite mis en vente, tandis que les douze autres rejoindront les 24 pièces initialement commandées par Stockholm, a précisé FMV.

Articles similaires :
Partagez ce contenu :