Rafale égyptiens

RAFALE FASOn en sait désormais un peu plus sur les Rafale destinés à l’Egypte, qui porteront la désignation de Rafale DM (Dual Egypt — le M correspond à l’initiale de Misr pour Egypte en arabe) pour les biplaces et de Rafale EM (Export Egypt) pour les monoplaces. Seize Rafale DM et huit Rafale EM ont été commandés par l’Egypte.

Initialement destinés à équiper l’armée de l’Air française — si aucun contrat à l’export n’inter­venait —, les Rafale B n° 352, 353 et 354 vont devenir les trois premiers Rafale DM de la Force aérienne égyptienne. Ils sont actuellement à Istres, afin d’effec­tuer des vols d’essais-réception avant leur livraison en juillet. Il s’agit de Rafale au standard F3 qui seront ultérieurement portés au standard F3R. Ils seront suivis par les Rafale DM n° 355, 356 et 357, récemment sortis de chaîne à Mérignac, à l’été.

Les livraisons pour l’Egypte devraient être terminées à la fin 2016 et celles pour le Qatar interviendront de 2018 à 2020. Au Caire, il a été jugé important, pour l’image politique de l’Egypte, de pouvoir présenter ses nouveaux matériels militaires lors des festivités de l’inauguration du nouveau tronçon du canal de Suez le 3 août prochain (de 3 à 6 Rafale). Puis de faire défiler en vol une douzaine de Rafale à l’occasion de l’Aïd Al-Quwat Al-Misriah (Jour des forces armées égyptiennes) le 6 octobre (l’appoint pouvant être fourni par l’armée de l’Air ?).

Quelque 17 000 bateaux sont passés en 2014 par le canal de Suez, un revenu annuel de plus de 5 milliards de dollars pour l’Egypte, dont c’est le premier poste de recettes.

Quant à la FREMM, DCNS réalise actuellement les dernières modifications sur l’ex-“Normandie”, afin d’être en mesure de livrer la frégate à la marine égyp­tienne avant la fin du mois de juin, avec son premier équipage formé par DCI à Lorient.

Articles similaires :
Partagez ce contenu :