La forteresse nord-coréenne

La crise des essais balistiques nord-coréens a beau revenir sur le devant de la scène ces derniers mois, les autorités américaines se saisir du dossier et Donald Trump ordonner, en avril dernier, de réexaminer la politique US à l’égard du régime de Pyongyang, le renseignement reste le «trou noir» pour les autorités américaines, et ce … Continuer la lecture de « La forteresse nord-coréenne »

Radar RBE2/AESA : une production soutenue

Radar embarqué le plus performant jamais produit en France pour un avion de chasse, le RBE2 à antenne active (AESA) de Thales représente ce qui se fait de mieux en Europe, avec le Captor-E du consortium Selex, un radar toujours en cours d’évaluation pour les nouvelles versions de l’Eurofighter. Le RBE2 AESA, radar multirôle multicible … Continuer la lecture de « Radar RBE2/AESA : une production soutenue »

Enjeux polaires pour l’Otan

Si depuis deux ans l’attention des membres de l’Otan a surtout été monopolisée par le risque terrestre en Europe de l’est, l’océan Arctique constitue un enjeu majeur pour Moscou, une pièce maîtresse dans son jeu, qui fait de la Norvège un élément critique dans le dispositif de l’Alliance atlantique. Le Kremlin a surpris par ses … Continuer la lecture de « Enjeux polaires pour l’Otan »

La Chine et la loi sur l’espionnage

Dans l’écriture chinoise, les verbes copier et apprendre partagent le même idéogramme, c’est sans doute ce qui explique l’approche totalement décomplexée avec laquelle Pékin aborde l’espionnage. Aujourd’hui, Pékin ne se contente plus de recruter ses agents à la faveur des voyages d’affaires sur son territoire. Les cas de création de sociétés de négoces sur le … Continuer la lecture de « La Chine et la loi sur l’espionnage »

Allemagne : GNY gagne le pari des K130

Le chantier naval German Naval Yards (GNY), détenu par Iskander Safa, a finalement réussi à s’inviter dans le groupement initialement composé de TKMS et Lürssen et qui construira cinq corvettes K130 supplémentaires pour la marine allemande. On se rappelle que, suite à l’initiative inattendue de deux députés de la Commission de la Défense, le gouvernement … Continuer la lecture de « Allemagne : GNY gagne le pari des K130 »

L’Aéronavale a besoin de plus de Rafale

Avec 45 chasseurs Rafale M théoriquement en compte, l’Aéronautique navale de 2017 a un habit un peu trop court. Tel est le constat qui règne aujourd’hui chez les marins aviateurs. En effet, le retrait l’an passé des derniers chasseurs-bombardiers Super-Etendard a privé l’aviation embarquée d’une partie de ses moyens d’action. Désormais seulement dotée de trois flottilles de … Continuer la lecture de « L’Aéronavale a besoin de plus de Rafale »

Qatar : la dimension libyenne  

En accédant au trône en 2013, le nouvel émir du Qatar, Tamim ben Hamad al-Thani, avait promis un changement radical dans la politique de bienveillance accordée à la nébuleuse des Frères musulmans, ainsi qu’à d’autres mouvements de l’islam radical, et un apaisement de l’émirat gazier avec les autres pétromonarchies. Pourtant dès mars 2014, le Bahreïn, … Continuer la lecture de « Qatar : la dimension libyenne   »

Les premiers radars Sea Fire de Thales en fabrication

Alors que la commande de cinq frégates de taille intermédiaire (FTI) n’a été notifiée par la DGA à DCNS qu’en avril dernier, Thales est déjà à l’œuvre sur son site de Rouen-Ymare pour réaliser des modules individuels du nouveau radar numérique Sea Fire 500 à antenne active multifonction (AESA). Ce radar à 360 degrés de couverture en … Continuer la lecture de « Les premiers radars Sea Fire de Thales en fabrication »

Syrak : vers le clash Washington-Téhéran

Les accrochages qui ont débuté il y a deux semaines, à proximité de la base d’Al-Tanf, à la frontière syro-jordano-irakienne, entre les forces spéciales anglo-américaines et les forces fidèles à Assad ont pris une dimension toute autre ce week-end avec le déploiement de chars T-72 syriens et l’arrivée de renforts du Hezbollah. Ce conflit dans … Continuer la lecture de « Syrak : vers le clash Washington-Téhéran »

APL : une armée high-tech… en baskets

Pékin semblerait accorder plus d’importance aux plateformes et aux systèmes d’armes qu’à ses fantassins. En effet, le budget d’équipement de ses 2,2 millions de militaires en service actif, toutes armes confondues, n’excéderait pas plus de 1 500 dollars par individu, soit le treizième de la somme dépensée pour un combattant américain (sachant que ce dernier complète également son … Continuer la lecture de « APL : une armée high-tech… en baskets »