Le Mirage 2000-9 plébiscité

MIRAGE 2000-9 EMIRATIL’armée de l’air émiratie serait très satisfaite de la performance de ses Mirage 2000-9 engagés massivement dans les opéra­tions au Yémen. Il s’agit de la version la plus avancée de l’appareil de Dassault, dotée notamment d’un radar RDY-2, d’une capacité de ravitaillement en vol, de tir de missiles de croisière Black Shaheen (SCALP) et de missiles antinavires Exocet.

Les respon­sa­bles émiratis insistent notamment sur le très bon comportement du moteur M53 P2 : le nombre d’heures de vol est passé de 9 000 à 15 000/an depuis plusieurs mois sans entraîner de baisse de la disponibilité opération­nelle des appareils.

Par ailleurs, un programme de coopération sur la bombe guidée AASM de Sagem serait en discussion entre Paris et Abou Dhabi, les Emiratis souhaitant convaincre Dassault d’accepter l’intégration rapide de l’AASM sur Mirage 2000-9 alors que Dassault insiste toujours pour la réserver au Rafale. Une problé­matique que les Emiratis pourraient soulever lorsque Jean-Yves Le Drian se rendra aux Emirats dans les prochaines semaines.

Articles similaires :