L’APL au Nigeria

Drone CH3TTU est en mesure de révéler que des conseillers militaires de l’APL pilotent depuis la base militaire de Yola, sur la frontière avec le Cameroun, au nord-est du pays, le dispositif ISR nigérian.

Cette base accueille désormais non seulement de petits drones tactiques mais surtout plusieurs drones armés CH3, d’un rayon d’action de 200 km, capables d’emporter deux missiles anti-tanks AR1 de 45 kg chacun. Des débris de ce drone avaient été découverts à la fin du mois de janvier dernier, en pleine offensive du groupe islamiste Boko Haram, aux abords du village de Dumge, dans la province de Borno.

Pékin s’installe désormais durablement dans la zone du golfe de Guinée et démontre aux pays riverains de la BSS sa volonté de s’impliquer dans la lutte antiterroriste.

Les décisions de la Grande-Bretagne de réinvestir la zone avec le déploiement de capteurs ISR et celle de l’Australie de dépêcher plusieurs de ses sections SAS ne s’expliquent peut-être pas simplement par l’arrivée d’un nouveau président…

Articles similaires :
Partagez ce contenu :