Armée de l’Air : quel avion après le «Gabriel» ?

Si les Transall C-160G «Gabriel» de l’armée de l’Air approchent aujourd’hui l’âge de la trentaine, leur remplacement n’est toujours pas à l’ordre du jour. Et ce alors que les deux appareils en service sont chargés d’une mission très discrète et essentielle pour les Armées françaises : l’espionnage aérien des ondes.

Extérieurement, le C-160G se distingue des autres Transall NG par un radome ventral extensible contenant le système d’écoute Comint EPICEA, par deux nacelles Elint ASTAC en bout d’aile et par quatre antennes d’écoute radio hérissant le haut du cockpit. Deux caméras panoramiques OMERA-51 sont également montées sur l’avion. Devenue inutile, la rampe arrière des deux avions est condamnée et sert à héberger des baies d’alimentation électroniques. Ils sont ravitaillables en vol et peuvent parcourir de très grandes distances ou rester en l’air plusieurs dizaines d’heures.

Les C-160G de l’Escadron électronique aéroporté (EEA) 11/54 (BA105 d’Evreux-Fauville) opèrent depuis 1989 partout où les intérêts de la France sont en jeu et lui confèrent un rôle de premier plan en matière de guerre électronique. Ils sont une source de renseignement très utile aux agents de la DRM, de la DGSE, ainsi que de différents services du ministère des Armées et de l’Intérieur. Leurs équipages sont des gens discrets composés de pilotes d’expérience aux carnets de vol bien remplis et d’opérateurs d’écoute, d’officiers «rens» et de linguistes qui mettent en œuvre des systèmes ROEM performants et modernisés à deux reprises depuis 1989.

Même si leur remplacement n’est pas acté, leur successeur devrait être, à l’horizon 2025, une version spéciale de l’Airbus A320 configurée pour les missions de renseignement électronique — comme le furent en leur temps les DC-8 SARIGuE — dotée d’une capacité de ravitaillement en vol par réceptacle, comme sur les A330 MRTT. Un avion qui permettra des missions encore plus discrètes et des déplacements plus rapides sur les voies aériennes et les théâtres d’opérations du monde entier.

 

Articles similaires :
Partagez ce contenu :